En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Matières grasses » L'huile de colza

L'encyclopédie

L'huile de colza

L'huile de colza

Imprimer la fiche

Contrairement à ce qui est indiqué sur la plupart des bouteilles, l’huile de colza peut convenir à la cuisson des aliments, pourvu que la température ne dépasse pas 150°C. Une bonne nouvelle quand on connaît les vertus nutritionnelles de cette huile au goût discret, très riche en oméga 3.

Caractéristiques nutritionnelles

Avec 100 % de lipides, comme toutes les huiles, l’huile de colza comporte 900 kcal aux 100 g, soit 90 kcal la cuillère à soupe.

Son profil en acides gras est idéal par rapport à nos besoins nutritionnels. Elle est riche en acide alpha-linolénique, plus connu sous le nom d’oméga 3, et a une teneur non négligeable en acide linoléique ou oméga 6. Ces deux acides gras ont un effet bénéfique sur le système cardio-vasculaire et le cerveau. De plus, ils sont essentiels, ne pouvant être synthétisés par l’organisme, ils doivent être apportés par l’alimentation.

Les autres lipides de l’huile de colza sont des acides gras mono-insaturés, qui contribuent à la réduction du taux sanguin de LDL-cholestérol (« mauvais cholestérol) ». L’huile de colza est donc particulièrement recommandée en cas d’hypercholestérolémie.

Enfin, cette huile présente une bonne teneur en a vitamine E, qui compte parmi les antioxydants préventifs du vieillissement cellulaire prématuré.

 

Conserver

L’huile de colza se conserve très bien dans sa bouteille d’origine, bien fermée, dans un endroit sec, à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Préparer

L’huile de colza ne supporte pas les hautes températures. Néanmoins, elle peut convenir pour la cuisson très douce des viandes, des poissons et des légumes à la poêle. Mais attention, au-delà de 150°C, elle perd ses propriétés.
Cela explique pourquoi elle est surtout utilisée à froid, en assaisonnement. N’hésitez pas à l’employer pour vos crudités, viandes et poissons déjà grillés. Quant à son goût, il s’accorde particulièrement bien avec un jus de citron sur les salades.

Repères de consommation

L’huile de colza peut être introduite dans l’alimentation dès 8 mois.
Comptez :
- 1 cuillère à café par plat entre 8 mois et 3 ans.
- 1 cuillère à soupe par plat au-delà de 3 ans.
Une cuillère à soupe par personne est une portion convenable, qu’il s’agisse d’une vinaigrette, de l’assaisonnement d’un plat chaud ou d’une cuisson.
Pour un enfant de plus de 3 ans ou un adulte, il est nécessaire de consommer au moins 2 à 3 cuillères à soupe quotidiennes d’huiles variées.

Valeurs nutritionnelles

Pour 100 g d’huile de colza Pour 1 cuillère à soupe (10 g)
Energie 900 90

Lipides (g), dont :
-acides gras saturés
-acides gras mono-insaturés
-acides gras poly-insaturés
-acide linoléique oméga 6
-acide alpha-linolénique oméga 3

100
7
60,5
26,3
18,1
8,2

10
0,7
6
2,6
1,8
0,8

Cholestérol (mg) 2,3 0
Vitamine E (mg) 42 4,2

Source : table Ciqual 2012

Calcul des Apports Nutritionnels Conseillés de l'huile végétale avec calories.pro

  • Le saviez-vous ?

    Dans les champs, on reconnaît le colza à ses jolies fleurs jaunes. Mais cette plante n’est pas seulement agréable à l’œil. Elle constitue aussi l’une des sources d’huile les plus importantes en Europe.

    Ses fleurs se transforment en fines gousses qui ressemblent à de grands haricots et contiennent chacune 20 à 30 graines noires et sphériques. Celles-ci sont récoltées, séchées puis stockées, avant d'être traitées dans des huileries où on les concasse, les presse et les filtre afin d’obtenir une huile au goût discret.

    L’huile de colza est produite depuis le Moyen-Âge, mais il faut attendre le XVIIIe siècle pour que son usage se répande en Europe.

    Actuellement, les plus gros producteurs de colza sont la Chine, le Canada et l’Inde et, en Europe, l’Allemagne et la France.

  • Les astuces

    Si vous préférez utiliser une huile parfumée pour vos vinaigrettes, n’hésitez pas à associer l’huile d’olive ou de noisette, pour leur saveur, à l’huile de colza, pour ses atouts nutritionnels.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.