En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Fruits et légumes » L'abricot

L'encyclopédie

L'abricot

L'abricot

Imprimer la fiche

L’abricot est l’un des fruits le plus riche en caroténoïdes, dont les bienfaits pour la peau et les artères sont reconnus. Mais ce n’est pas là le moindre de ses atouts. Sec, il constitue en effet un aliment de prédilection pour l’enfant sportif grâce à sa forte densité en glucides.

Saison

juin, juill, aoû

Caractéristiques nutritionnelles

L’abricot frais possède une densité nutritionnelle intéressante. Il est riche en eau et en fibres, indispensables pour un bon transit intestinal. C’est également une bonne source de potassium, qui intervient dans le fonctionnement des systèmes nerveux et musculaire et dans la régulation de la pression artérielle. Sa composition minérale lui confère des vertus alcalinisantes, bénéfiques à la santé osseuse. Il contient une importante quantité de caroténoïdes aux propriétés antioxydantes, comme le bêtacarotène, qui se transforme en vitamine A dans l’organisme : 100 g (environ 2 abricots) fournissent 55 % de l’apport quotidien conseillé à une femme, 40 % à un homme. Son apport en glucides, un peu moins de 10 %, en fait un fruit peu calorique, et il convient aussi bien en cas de surpoids que de diabète.

L’abricot sec, lui, est très énergétique. À l’unité, il ne contient pas plus de glucides qu’un abricot frais. Mais, comme son poids est plus faible en raison de sa moindre teneur en eau, il est beaucoup plus concentré en glucides pour 100 g : les personnes diabétiques peuvent en manger 2 à 3 en remplacement d’un fruit frais. Il en va de même pour les fibres et les caroténoïdes :100 g d’abricots secs contiennent 2 280 µg de bêtacarotène, contre 1 330 µg pour 100 g d’abricots frais !

L’abricot au sirop perd une partie de ses vitamines lors du conditionnement. En raison du sucre ajouté, il est plus énergétique que le fruit frais.

Choisir

L’abricot frais ne mûrit plus une fois cueilli, aussi pensez à le choisir à point, c'est-à-dire souple, parfumé et sans taches brunes. Sa consommation est recommandée dans les 2 à 3 jours qui suivent la cueillette ou l’achat car il s’abîme rapidement.

Conserver

Lorsqu’il est frais, l’abricot doit être conservé à l’abri de la chaleur, mais il vaut mieux éviter le réfrigérateur trop froid qui inhibe sa saveur et son odeur. Il peut également être congelé, une fois dénoyauté, afin d’en profiter durant toute l’année.
L’abricot au sirop se conserve longtemps, à température ambiante. Il faut juste tenir compte de la date limite de consommation.
Le séchage est un mode de conservation des abricots. Ils doivent être placés dans une boîte hermétique et stockés dans un lieu sec et à l’abri de la lumière.

Préparer

L’abricot est souvent consommé tel quel, nature ou en salade de fruits. On peut également l’utiliser pour la pâtisserie, en faire de la compote ou encore des confitures. Il est aussi excellent associé à des préparations salées, comme le magret de canard.

Repères de consommation

L’abricot est un petit fruit, bien adapté pour les jeunes enfants.
Dès l’âge de 3 ans, et pour les adultes, comptez 2, voire 3, abricots par personne.

Valeurs nutritionnelles

Pour 100 g Abricots frais Abricots secs Abricots au sirop
Energie (kcal) 45,9 226 65,3
Glucides (g) 9,2 46,3 15,2
Protéines (g) 1,4 2,5 0,5
Lipides (g) 0,39 0,28 0,05
Eau 86,6 28,7 82,3
Vitamine C (mg) 5,3 3,8 2,8
Bêta-Carotène (µg) 1330 2280 787
Fibres (g) 2 13 0.8
Potassium (mg) 241 1520 153
Fer (mg) 0,39 5,2 0,39
Magnésium (mg) 8,7 52 6,9

Source : Table CIQUAL 2008

Calcul des Apports Nutritionnels Conseillés de l'abricot avec calories.pro

  • Le saviez-vous ?

    Fruit à noyau provenant de l’abricotier, l’abricot est originaire de Chine, où il poussait sous forme sauvage, il y a plus de 4 000 ans. Introduit dans les pays méditerranéens par les Romains un siècle avant notre ère, il n’arrivera en France qu’au XVe siècle. De nos jours, il est commercialisé sous différentes formes : frais, séché ou au sirop. En France, deuxième pays producteur européen d’abricots, la récolte a lieu de juin à août.

  • Les astuces

    Ludique : coupez un abricot en deux et présentez-le en « oreillons » sur du fromage blanc, vous obtiendrez de parfaits œufs au plat !
    Pratique à transporter et consommer, l’abricot sec constitue un excellent en-cas pour les sportifs.

  • Les variétés

    Il existe de nombreuses variétés d’abricots dont les principales sont les suivantes :

    • « Le Rouge du Roussillon » : petit, orangé à points rouges, il est très savoureux.
    • « L’Orangé de Provence » : plus gros et plus ferme, il est recommandé pour les confitures et les fruits au sirop.
    • « Le Bergeron » : plus coloré avec une face rouge vif, il est parfumé et très juteux.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.