En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus

L'encyclopédie

Les sels minéraux et oligo-éléments

Imprimer la fiche

Indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, les minéraux et oligo-éléments se répartissent au sein de différentes familles d’aliments. Chez l’enfant, l’utilisation de compléments alimentaires doit être soumise à l’avis du pédiatre.

Définition

Les éléments minéraux comptent parmi les nutriments non énergétiques (ils n’apportent pas de calorie). Ils n’en sont pas moins indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Ils ont souvent de multiples rôles : ils peuvent entrer dans certaines structures (calcium et os), ou catalyser certaines réactions au sein des cellules (sélénium anti-oxydant).

On distingue :

  • Les macro-éléments : minéraux présents dans l’organisme en assez grande quantité, et dont l’apport conseillé s’exprime en g ou mg : calcium, phosphore, sodium, potassium, magnésium…
  • Les oligo-éléments, ou « éléments trace », qui sont actifs à très faible dose, et dont l’apport conseillé s’exprime en mg ou mg (microgrammes) : fer, zinc, cuivre, fluor, iode, sélénium, chrome…

Dans quels aliments ?

Les minéraux se répartissent au sein des différentes familles d’aliments. Pour parvenir aux apports conseillés, il est nécessaire de manger équilibré et varié et de redonner la priorité à des aliments délaissés, comme les fruits et légumes secs, et les aliments céréaliers complets.

Un régime trop restrictif peut entraîner des déficiences. Dans certains cas, le médecin prescrit des suppléments médicamenteux (fluor en prévention des caries, fer pendant la grossesse, calcium contre l’ostéoporose).

Si on choisit  soi-même de prendre des minéraux sous forme d’un complément alimentaire, il faut se limiter à la posologie et à la durée de cure préconisée, car l’excès de minéraux n’est pas toujours anodin, et peut, comme le déficit, nuire à la santé. Pour les enfants, il faut toujours prendre l’avis du pédiatre.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.