En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Voyager malgré une allergie alimentaire

Nous sommes de plus en plus nombreux à souffrir d’allergies ou d’intolérances alimentaires.  Avant un départ à l’étranger, mieux vaut anticiper, nous dit Brigitte Jolivet, présidente de l’Association Française Des Intolérants au Gluten (AFDIAG).

Quelles sont les précautions à prendre avant de partir ?

Brigitte Jolivet – Si vous souffrez d’une maladie cœliaque, prenez contact avec l’association d’intolérants au gluten du pays où vous partez. Assurez-vous que la compagnie aérienne choisie est en mesure de vous fournir un repas spécial. Prévoyez d’avoir sur vous une carte indiquant que vous êtes intolérant au gluten ou allergique à un autre aliment, ainsi que la traduction de phases utiles du type : « De la farine de blé entre-t-elle dans la composition de ce plat ? »

Y a-t-il des destinations à bannir ?

B. J. – Théoriquement non, mais le régime sera plus facile à suivre dans certains pays que d’autres. Avant de partir, décryptez les recettes locales pour éviter des erreurs. Par exemple, en Asie, si le riz fait partie des féculents autorisés dans le régime sans gluten, la sauce de soja ne convient pas, puisqu’elle comporte du blé.

Faut-il emporter une valise d’aliments de régime ?

B. J. – On trouve désormais des aliments sans gluten ou autre allergène dans de nombreux pays. Mais ils peuvent être assez chers, comme aux Antilles ou au Maghreb. Dans l’avion, prenez-en avec vous dans le cas où le plateau repas ne serait pas adapté (c’est plus fréquent avec les compagnies « low cost »), l’avion en retard ou votre valise perdue. Sachez que pour avoir l’autorisation de transporter ces produits dans votre bagage à main, il vous faut un certificat médical attestant que vous êtes intolérant au gluten ou allergique.

En cas d’ingestion accidentelle de gluten ou d’un allergène, comment réagir ?

B. J. – Si vous souffrez d’une maladie cœliaque et que la consommation de gluten vous cause des troubles digestifs, prévoyez un pansement intestinal et un anti-diarrhéique (n’oubliez pas l’ordonnance de votre médecin). Si vous êtes allergique, il faut avoir constamment sur vous un stylo d’adrénaline (que vous savez bien manipuler), qui doit être placé dans un sac isotherme dans le cas où la température dépasse 30°C.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.