En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Dossiers Après 50 ans

Algues : les légumes de la mer

Les algues dans le commerce

Les algues se vendent fraîches durant les mois de leur récolte. Avant de les cuisiner, il faut les dessaler en les laissant tremper dans deux à trois eaux successives. Hors saison, on les trouve en bocal (conserve), surgelées ou déshydratées en paillettes ou en poudre – cette dernière forme étant particulièrement adaptée pour les algues condiments. Les fabricants ont aussi développé de nombreuses recettes aux algues : salades composées, conserves de poissons, biscuits apéritifs, fromages frais, sauces…Tous ces produits sont commercialisés dans des magasins bio ou diététiques, des épiceries fines, parfois même des supermarchés ou sur Internet.

Liste des producteurs d’algues alimentaires sur : www.ceva.fr

Quelles algues dans nos assiettes ?

En France, une bonne vingtaine d’algues sont autorisées à la consommation humaine. Tour d’horizon avec Hélène Marfaing, du Centre d’étude et de valorisation des algues (Ceva), et Sylvie Hampikian, toxicologue.

Les algues destinées à la consommation humaine sont encadrées par le règlement européen dit « Novel Food ». Leur mise sur le marché n’est autorisée qu’après vérification de leur innocuité sur la santé. Dans l’Hexagone, la plupart ont été évaluées par le Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France (CSHPF). La liste se limite actuellement à vingt-quatre algues qui respectent des teneurs maximales en iode et en métaux lourds et satisfont à des critères microbiologiques.

 

Les algues brunes

Spaghetti de mer (ou haricot de mer), wakamé, wakamé de l’Atlantique, kombu royal et kombu breton ont un goût marin très prononcé (le wakamé rappelle la saveur des huîtres) qui s’estompe à la cuisson.

En cuisine : elles peuvent se substituer à des herbes aromatiques ou des épices, finement hachées dans des sauces, un court-bouillon ou une papillote de poisson. Emincés en julienne, haricot de mer ou kombu royal apportent du croquant aux salades. Tandis que le wakamé est un ingrédient de la soupe japonaise miso, le haricot de mer peut être utilisé dans des soupes de légumes classiques. Sautées à la poêle ou au wok, les algues brunes agrémentent les légumes ou les viandes blanches d’arômes grillés ou toastés.

Conseil : blanchir les algues brunes une minute dans de l’eau bouillante avant de les cuisiner permet de les attendrir et de réduire leur teneur très élevée en iode.

 

Les algues vertes

Laitue de mer et cheveux de la mer (ou ao-nori) ont la couleur des salades vertes, même si elles peuvent se décolorer lorsqu’elles sont exposées trop longtemps à la lumière. Fraîches en bouche, elles rappellent le goût de l’épinard ou de l’oseille.

En cuisine : elles s’utilisent principalement comme des fines herbes, émincées dans des crudités (chou, carotte, tomate) ou saupoudrées sur des poissons ou des fruits de mer. Elles peuvent servir à parfumer une huile, dans laquelle il faut les laisser infuser, ou à relever des smoothies verts (mixées avec des légumes verts et des fruits).

 

Les algues rouges

Dulse, différentes variétés de nori, lichen (ou piocha) et lithotamne présentent une saveur douce lorsqu’elles sont crues, mais un goût iodé plus marqué une fois cuites.

En cuisine : elles s’émincent dans des salades de crudités. Saupoudrées comme des herbes sèches, elles peuvent relever les plats de poissons ou de fruits de mer. Elles se marient bien avec les œufs, omelettes ou œufs brouillés. Les feuilles de nori séchées sont indispensables à la confection des makis japonais.

 

Les micro-algues

Si les algues précédemment citées peuvent atteindre plusieurs mètres (comme le wakamé ou le haricot de mer), les micro-algues sont des organismes unicellulaires dont la taille est de l’ordre d’une dizaine de microns. Spiruline, Odontella et Chlorella ne se cuisinent pas, mais peuvent êtres utilisées comme ingrédient de compléments alimentaires. Elles sont particulièrement concentrées en vitamines, minéraux et protéines.

En savoir plus

Les algues, nos alliées beauté et santé, Olivier Dagorce, Amandine Geers et Sylvie Hampikian, éd. Terre Vivante.

 

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.