En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus

Les besoins alimentaires âge par âge.

Imprimer la fiche

7-8 mois L'introduction des matières grasses

Les matières grasses sont essentielles à l’organisme en petite quantité. Elles peuvent être introduites crues entre 7 et 8 mois dans l’alimentation de l’enfant.

Les matières grasses, ou lipides, sont essentielles au développement de l’enfant. Non seulement elles apportent de l’énergie (9 calories par gramme), mais elles contiennent aussi des vitamines et des acides gras dits essentiels car le corps ne sait pas les synthétiser. Elles font d’ailleurs partie de l’alimentation de l’enfant depuis sa naissance : le lait maternel en contient et s’enrichit même en lipides en fin de tétée pour rassasier l’enfant. Quant aux laits infantiles, ils en sont enrichis.

Lorsque la part du lait maternel ou infantile se réduit dans l’alimentation de l’enfant, soit vers 7-8 mois, il est nécessaire d’ajouter des matières grasses à son alimentation, mais sans excès. Une cuillère à café d’huile crue ajoutée à la purée de légumes suffit amplement. Utilisez en alternance de l’huile de colza, de tournesol, de soja, de maïs, de noix, d’olive… pour varier les apports d’acides gras, ou encore un mélange d’huiles végétales.

Vous pouvez si vous le souhaitez remplacer de temps à autre l’huile par une petite noix de beurre. En revanche, il vaut mieux éviter la crème et les margarines qui présentent moins d’intérêt.

En pratique

Le matin

Allaitement maternel ou un biberon de lait de suite en poudre de 240 ml (8 mesures) ou 250 ml de lait de suite liquide. Vous pouvez y ajouter 1 à 2 cuillères à soupe de céréales infantiles (éventuellement avec gluten). Un peu de jus de fruits peut être proposé dans la matinée (100 % pur jus de fruits sans sucre ajouté ou jus de fruits fraîchement pressé).

A midi

Un repas mixé à la cuillère ou dilué dans un biberon :

  • Une purée de légumes « maison » (sans ajout de sel) + 1 cuillère à café d’huile végétale crue dans les légumes. Ajoutez à cette purée 20 g de viande. Si votre enfant n’est pas « à risque » allergique, vous pouvez remplacer la viande par 20 g de poisson frais ou surgelé, non pané, ou la moitié d’un jaune d’œuf cuit dur. Et si vous manquez de temps, vous pouvez parfaitement utiliser un petit pot légume-viande de 200 g.
  • Un dessert de fruits crus (bien mûrs, mixés et sans sucre ajouté). Evitez le kiwi et autres fruits rouges ou exotiques pouvant provoquer des réactions allergisantes.

Dans tous les cas, n’oubliez pas qu’il est nécessaire de respecter les goûts et l’appétit de votre enfant.

A 16 heures

Un laitage bébé à base de lait infantile qui apporte plus de fer, d’acides gras essentiels et de vitamines et moins de protéines qu’un yaourt classique. Le grammage est également adapté (50 g). Vous pouvez compléter ce goûter avec un biscuit spécial bébé, adapté à la prise en main de l’enfant.

Le soir

Allaitement maternel ou un biberon de lait avec 1 à 2 cuillères à soupe de céréales infantiles ou 1 biberon de soupe avec 5 mesures de lait ou encore une purée de légumes à la cuillère suivie d’un biberon de lait de 150 ml (5 mesures). Il est possible d’ajouter un peu de fromage râpé dans les légumes. En dessert, vous pouvez proposer une compote « maison » de fruits mûrs cuits et mixés sans sucre ajouté ou un petit pot de 130 g de fruits.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.