Imprimer le dossier

Qui peut boire l’eau du robinet ?

Des études récentes ont montré la présence de nouveaux polluants dans l’eau. Faut-il s’en inquiéter ? Le point avec Yves Lévi, professeur à la Faculté de pharmacie de l’université Paris-Sud (1).


Les résidus de médicaments… résiduels

En 2011, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a recherché 45 médicaments dans un échantillonnage d’eaux françaises. Trente molécules ont été retrouvées dans les eaux brutes et 19 dans les eaux traitées en station de potabilisation : « Les teneurs sont très faibles. Elles sont entre mille à un million de fois moins importantes qu’une dose thérapeutique. Mais il reste à évaluer si l’effet cocktail avec les autres contaminants peut avoir un impact sur la santé. » Des mesures visant à réduire les différentes sources de pollution (usages humain et vétérinaire, rejets des hôpitaux…) sont proposées dans le cadre du Plan national sur les résidus de médicaments dans les eaux (PNRM).

Les pesticides… bien maîtrisés

De nouveaux pesticides ont été autorisés ces dernières années, tandis que d’autres plus anciens ont été interdits. « C’est sans doute une bonne chose puisque l’évaluation des nouvelles substances est beaucoup plus stricte qu’autrefois. De plus, selon l’Anses, l’eau du robinet ne contribue que pour 10 % à notre consommation de pesticides. Les usines de traitement de l’eau sont équipées de charbon actif qui permet de les éliminer au mieux. »

 

Les composés perfluorés… sans limite

Les composés perfluorés (PFC) se retrouvent dans l’eau suite à des rejets industriels. Ces polluants émis par les pays industrialisés ne sont actuellement pas pris en compte. « Ils sont très persistants et certains d’entre eux pourraient agir dans l’organisme comme des perturbateurs endocriniens. Si plusieurs pays européens le proposent, il est possible que de nouvelles normes soient ajoutées lors de la révision de la Directive communautaire réglementant la qualité de l’eau du robinet. »

 

Question : l’eau du robinet est-elle bonne pour tous ?

« Oui, en France métropolitaine, assure Yves Lévi. Il n’y a pas, à l’heure actuelle, d’argument scientifique qui tienne pour déconseiller l’eau du robinet. La seule restriction concerne les nourrissons de moins de 6 mois et les femmes enceintes ou allaitantes lorsque l’eau de la commune présente une teneur en nitrates proche de 50 mg par litre ».

Yves Lévi est président du groupe d’appui scientifique du Plan national sur les résidus de médicaments dans les eaux (PNRM), 2010-2015. (www.sante.gouv.fr)

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.