Imprimer le dossier

Que faire quand la fatigue persiste ?

Bien manger est une condition nécessaire mais pas suffisante pour être en forme. Le point avec le Dr Marie-Françoise Vecchierini, du conseil scientifique de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV).

Une hygiène de vie globale

« Quand une personne se déclare fatiguée, il faut s’intéresser à son sommeil. » Beaucoup de Français ne respectent plus leur besoin, qui est de sept à huit heures par nuit pour un adulte. Afin de s’endormir facilement, « il vaut mieux terminer la journée dans une ambiance calme plutôt que devant un écran de télé ou d’ordinateur, s’abstenir de tout excitant (café, thé, soda au cola, boisson énergisante, tabac) après 17 heures, si possible dîner léger et sans alcool deux à trois heures avant le coucher, et le cas échéant s’aider d’une infusion à base de fleur d’oranger, tilleul ou verveine. »

Faire un bilan de santé
Lorsque la fatigue persiste, une visite chez le médecin s’impose. Un bilan clinique, voire des examens complémentaires, permettront d’en déterminer la cause (infection, hypotension, affection intestinale, trouble de la thyroïde, apnée du sommeil, déprime…) et de la traiter. « Evitez la prise de compléments alimentaires au long cours : ils peuvent masquer la fatigue et retarder le diagnostic. »

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.