Imprimer le dossier

Constipation de l’enfant

Qu’elle intervienne chez le nourrisson ou l’enfant déjà scolarisé, la constipation peut occasionner de désagréables douleurs abdominales. Dans la plupart des cas, elle cède à une meilleure hygiène de vie. Conseils de Françoise Mosser, diététicienne spécialisée en pédiatrie.

 

La constipation : de quoi parle-t-on ?

 

« Chez les nourrissons, explique Françoise Mosser (1), le nombre de selles quotidiennes est variable d’un enfant à l’autre et dépend de leur alimentation. Elles sont généralement plus fréquentes quand ils sont allaités ». Le passage du lait maternel à un lait pour bébé occasionne des modifications du transit sans pour autant constiper l’enfant. Chez les plus grands, la constipation se définit par des selles rares et dures (peu hydratées). Fréquemment liée à des erreurs diététiques, elle peut aussi intervenir lors d’un changement de rythme, « par exemple lors du passage au pot ou de l’entrée à l’école ».

 

Quels conseils avant la diversification ?

 

« Les parents ne doivent pas hésiter à proposer à un enfant allaité de boire de l’eau en plus du lait maternel, en particulier en période de fortes chaleurs ou en hiver, lorsque les intérieurs sont très chauffés ». Si l’enfant est nourri au biberon, le pédiatre lui prescrira un lait riche en lactose et, le cas échéant, enrichi en prébiotiques (fibres) ou probiotiques (ferments). « C’est bien de l’eau qu’il faut donner, et non des jus de fruits ou des boissons sucrées, même destinés aux nourrissons », insiste Françoise Mosser. De même, évitez de préparer exclusivement les biberons avec une eau riche en magnésium, trop minéralisée par rapport à la capacité rénale des nourrissons.

 

Quelle diététique par la suite ?

 

L’introduction des légumes puis des fruits, riches en fibres, améliore le transit. « Il faut insister sur les fruits entiers, cuits en compote ou crus bien mûrs, car leur jus n’apporte pas de fibres ». A mesure que l’enfant réduit sa consommation de lait, pensez à compenser par davantage d’eau de boisson et 1 cuillère à café d’huile ou de crème fraîche dans ses plats.

Enfin, rappelez-vous qu’à tout âge, la sédentarité favorise la constipation. « En attendant de pratiquer un sport, les plus petits doivent marcher », souligne la diététicienne. Dernier conseil : dès son entrée à l’école, il est important de prévoir un moment où l’enfant pourra prendre le temps d’aller aux toilettes.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.