Imprimer le dossier

Les aliments labellisés, meilleurs pour la santé ?

S’il est avant tout essentiel de manger équilibré pour protéger sa santé, la consommation de certains aliments labellisés pourrait se justifier par des bénéfices supplémentaires.

Les nutritionnistes considèrent, dans leur ensemble, qu’il est plus important de se nourrir de façon équilibrée que de consommer des aliments labellisées. Mais ces produits présenteraient des bénéfices pour la santé, selon diverses études récemment publiées.

 

Avantages nutritionnels avérés

Ces études ont comparé les apports nutritionnels des aliments bio et des aliments issus de l’agriculture conventionnelle. Les scientifiques s’accordent sur le fait que les végétaux bio contiennent un peu moins d’eau (ils peuvent donc être un peu plus concentrés en glucides, en fibres ou en minéraux), davantage de vitamine C, du moins pour certains d’entre eux, et 30 à 40 % de polyphénols en plus, des composés qui possèdent des qualités anti-oxydantes.

Des résultats, publiés en février dans le cadre de l’étude française NutriNet-Santé, indiquent que les consommateurs d’aliments bio ont des apports supérieurs en vitamines, en minéraux, en fibres et en oméga 3, par rapport à ceux qui n’en mangent pas. Toutefois, tempère le Pr Serge Hercberg, coordinateur de l’étude, « on ne peut pas affirmer un lien de cause à effet puisque ces mêmes consommateurs de bio ont un équilibre alimentaire différent, plus proche des recommandations » (1).  

En ce qui concerne les viandes et volailles bio ou sous label rouge, elles sont généralement moins grasses. Normal, le cahier des charges impose aux éleveurs de sélectionner des races rustiques à croissance lente et de leur donner accès à des parcours extérieurs qui leur permettent de se dépenser. Et puisque les ruminants se nourrissent davantage d’herbe, leur lait ou leur viande est plus riche en Oméga 3 essentiels dont manquent la plupart des Français.

De plus, des travaux récents, menés notamment par l’INRA, suggèrent une qualité nutritionnelle supérieure des laits ou des viandes issus d’animaux élevés dans des conditions de bien-être, telles que définies par les labels.

 

Des atouts encore discutés
 
Dépourvus de résidus de pesticides, les aliments bio ont les faveurs de certains médecins. Le Dr Pierre-Michel Perinaud est l’un d’eux. Il préside l’association Alerte des médecins limousins sur les pesticides (AMLP). « Face à l’incidence sans cesse croissante de certaines pathologies (cancer de la prostate, maladie de Parkinson…) chez certains de nos patients, comme les agriculteurs, nous avions des doutes. Une expertise de l’Inserm, en juin 2013, les a confirmés, raconte-t-il. Les riverains des zones agricoles et les utilisateurs domestiques réguliers de pesticides sont également touchés. Enfin, un lien fort est retrouvé entre l’exposition aux pesticides pendant la grossesse et la survenue de malformations congénitales et, plus tard, de leucémie chez les enfants » (2).

En ce qui concerne la population générale, « des travaux de recherche ont attiré l’attention sur les effets éventuels d’une exposition, même à faible intensité, lors de périodes sensibles du développement in utero et pendant l’enfance », souligne le rapport de l’Inserm.

A titre préventif, le Dr Perinaud recommande donc la consommation d’aliments bio aux femmes désireuses d’enfant, enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux enfants jusqu’à la fin de la puberté (3). Pour les autres catégories de la population, rien n’empêche, en l’état actuel des connaissances, de continuer à consommer des produits issus de l’agriculture conventionnelle. Pensez, par précaution, à les laver et les peler quand c’est possible.

(1) www.etude-nutrinet-sante.fr
(2) Pesticides : effets sur la santé, une expertise collective de l’INSERM (Juin 2013). www.inserm.fr
(3) L’AMLP a déposé auprès du Sénat une série d’amendements au projet de loi d’Avenir agricole (www.alerte-medecins-pesticides.fr).

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.