Imprimer le dossier

Attention aux logos sans intérêt

Les mentions « Viande bovine française », « Viande de porc française » ou « Volaille française », qui garantissent que l’animal est né, a été élevé et abattu dans l’Hexagone, sont redondantes avec la réglementation en vigueur. Celle-ci imposant que l’origine des animaux soit étiquetée. Quant à la mention « Saveur de l’année », attribuée à des produits appréciés par un panel de dégustateurs, elle ne peut être accordée qu’en échange d’une contribution financière des industriels à la société qui organise les dégustations.

Tous les labels ne se valent pas

De nombreux produits affichent un label garantissant une qualité supérieure ou un mode de production spécifique. Peut-on faire confiance à tous ces logos ? Eclairage. 

« Viande bovine française », « AOP », « Oméga 3 naturels ». Les logos fleurissent sur les packagings. Si l’AOC et le Label Rouge existent respectivement depuis 1935 et 1960, beaucoup d’autres ont été créés ces dix dernières années, parfois pour répondre aux crises de confiance des consommateurs. Dans tous les cas, les produits affichant ces labels répondent à un cahier des charges précis et sont, pour la plupart, contrôlés par un organisme certificateur. Mais tous ne se valent pas.

 

Les six logos officiels garantis par l’Etat

L’Institut national de l’origine et de la qualité (Inao), sous tutelle du ministère de l’Agriculture, est en charge de l’attribution des 5 logos suivants :

 

  • Le Label Rouge garantit des produits de qualité supérieure, soumis régulièrement à des tests organoleptiques (saveur, odeur, texture…). Il qualifie le plus fréquemment des charcuteries, viandes ou volailles : pâté de campagne supérieur, bœuf Charolais, chapon blanc fermier…
  • L’AOC, ou Appellation d’origine contrôlée, est attribuée à des produits dont les caractéristiques sont liées à l’origine géographique : climat, sol, savoir-faire traditionnel. Elle concerne principalement des vins et des fromages : Sauternes, brie de Meaux…
  • L’AOP, ou Appellation d’origine protégée, est la transposition européenne de l’AOC, qu’elle est appelée à remplacer.
  • L’IGP, ou Indication géographique protégée, concerne des produits dont la réputation a à voir avec l’origine géographique (ail de la Drôme…). Mais le lien est moins fort que dans le cas de l’AOP puisque les différentes phases d’élaboration n’ont pas forcément lieu dans le territoire mentionné.
  • La STG, ou Spécialité traditionnellement garantie, fait référence à des matières premières ou à un mode de production spécifiques, qui confèrent aux produits leur caractère traditionnel (moules de Bouchot…).

 

L’Inao participe également à l’agrément des organismes certificateurs chargés de contrôler les produits issus de l’agriculture biologique, un mode de production respectueux de l’environnement.

 

Des marques privées ou associatives

Tous les autres logos ont été développés par des regroupements de producteurs, des régions ou des départements, voire des entreprises de l’agro-alimentaire. En voici quelques exemples :

 

  • Fairtrade Max Havelaar, principale marque du commerce équitable, garantit des produits exotiques (cacao, café, thé, riz…) obtenus selon des modes de culture durables en échange d’un salaire garanti à leurs producteurs.
  • La marque privée MSC (Marine Stewardship Council) et la marque associative Pavillon de France sont attribuées à des poissons ou fruits de mer issus d’une pêche respectueuse des ressources naturelles. 
  • Le logo « Oméga 3 naturels », propriété de l’association Bleu-Blanc-Cœur, est apposé sur des œufs, des viandes, des charcuteries… contenant davantage d’Oméga 3 d’origine végétale que les produits habituels, grâce à l’enrichissement de l’alimentation des animaux en graines de lin ou en luzerne.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.