Imprimer le dossier

Huit astuces pour réveillonner sans se ruiner

Fêter Noël avec un budget serré, c’est possible ! La preuve par huit avec Caroline Rio, diététicienne, et Thierry Giannini, chef cuisinier du Savoy Hôtel à Brides-les-Bains.

1. Prévoyez moins de plats

« On mange toujours trop à Noël. Si c’est moins copieux, les convives dégusteront davantage, estime Caroline Rio (1). Et ainsi, pas besoin de se mettre au régime dès le 2 janvier ! »

2. Cuisinez maison
Le foie gras cru revient moins cher, mais on peut avoir peur de rater sa préparation. En revanche, truffes, mendiants, fruits déguisés, toasts d’apéritif en forme de cœur, d’étoile, de sapin (découpez le pain de mie à l’aide d’emporte-pièce) sont simples à réaliser.

3. Fournissez-vous en produits de « hard discount »
« Exigez un minimum de qualité, recommande toutefois Thierry Giannini. Choisissez du foie gras en provenance des Landes ou du Sud-Ouest, et préférez le saumon salé au sel sec et fumé au bois de hêtre à tout autre saumon bas de gamme dont 20 à 30 % du poids est constitué d’eau saumurée. »

4. Achetez en ligne des produits venant des Halles de Rungis
Ce circuit court permet de réaliser jusqu’à 30 % d’économie ! Comparez néanmoins les prix avec ceux de vos commerces habituels et sachez que certains grossistes ne livrent qu’en région parisienne (2).

5. Profitez des foires aux vins
« Jusqu’en novembre, les grandes surfaces ont encore en stock des vins tout à fait corrects comme des Bordeaux, des Bourgogne ou des vins d’Alsace à 5 ou 6 euros la bouteille, » explique Thierry Giannini.

6. Demandez aux convives de participer
Chaque invité peut apporter, au choix, un fromage, une bonne bouteille, la bûche, des fruits…

7. Jouez sur la présentation
« Verrines, bouchées présentées en cuillères, dressage à l’assiette, mini-desserts en caissettes façon café gourmand… Au lieu de jouer la carte de l’abondance, misez sur le spectaculaire », souligne Caroline Rio.  

8. Achetez à l’avance les produits congelés
N’attendez pas que les prix augmentent avec les fêtes. « Gambas, queues de langoustes, saumon fumé, lobes de foie gras cru, gibier sont équivalents aux produits frais à condition de les décongeler au réfrigérateur, et de les acheter un ou deux mois avant Noël et le Nouvel An », précise Caroline Rio.

(1)    Caroline Rio est diététicienne-nutritionniste au Centre de recherche et d’information nutritionnelles (Cerin).

(2)    www.rungisland.fr, www.mon-marche.fr, www.rungischezvous.com, www.lepiceriederungis.com.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.