En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Des courses aux repas, les precautions a prendre

Un tiers des toxi-infections survient dans un cadre familial et pourrait être évité. Les recommandations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

Si la cuisson détruit les microorganismes dangereux, le froid permet seulement de bloquer ou de freiner leur développement. Les aliments deviennent toxiques lorsque les microbes ont la possibilité de se multiplier.

Le respect de la chaîne du froid

Après avoir fait les courses, rentrez rapidement chez vous et évitez de laisser les produits frais dans un coffre de voiture surchauffé. Utilisez un sac isotherme pour les produits surgelés. Vérifiez la température du réfrigérateur et du congélateur. Une fois cuisinés, les aliments peuvent se recontaminer à température ambiante. Lorsque vous préparez un plat à l’avance, mettez-le au réfrigérateur ou au congélateur dès qu’il a refroidi, au plus tard 2 heures après cuisson. Après les repas, rangez vite les restes, le plateau de fromages ou la plaquette de beurre.

 

Un bon usage des produits surgelés

Au sein du congélateur fiche congélation, la température ne doit pas dépasser – 18°C. Les grosses pièces de viande ou de poisson se décongèlent au réfrigérateur, mais jamais à température ambiante. Les plus petites portions, les légumes, les plats cuisinés, se cuisent directement ou se réchauffent au four à micro-ondes. Une fois cuisiné, un produit surgelé ne doit pas être recongelé.

 

Une conservation adéquate des aliments

Au réfrigérateur fiche réfrigération, la zone froide, où la température doit être comprise entre 2 et 3°C, est à réserver aux denrées les plus périssables : viandes, poissons et fruits de mer crus ou cuits, charcuteries, plats cuisinés maison ou du traiteur, pâtisseries ou pâtes comportant des œufs, du lait ou de la crème, qu’il faut consommer dans les 48 heures, voire 24 heures lorsqu’il s’agit de viande hachée, de mayonnaise ou de mousse au chocolat maison. La zone fraîche, où la température ne doit pas dépasser 6°C, concerne les laitages, les crudités en sachet, les fruits ou légumes cuits maison. Rangez sur le devant les produits dont la date limite de consommation (DLC : « à consommer avant : ») est proche et respectez bien cette date.

 

Une cuisson suffisante

Pour détruire les microbes, la température à cœur doit au moins atteindre 70°C. Cette recommandation est particulièrement importante pour les aliments destinés aux enfants de moins de 3 ans, aux femmes enceintes dossier « L’alimentation des (futures) mamans, aux personnes âgées ou aux personnes malades, lesquels doivent s’abstenir de consommer des aliments d’origine animale crus ou peu cuits -du fait de défenses immunitaires immatures ou altérés ou encore de risques pour le fœtus-.

 

Enfin, l’Anses insiste sur l’importance de se laver les mains avant de passer à table ou en cuisine, d’utiliser des ustensiles bien propres et de ne pas négliger le lavage des fruits et légumes.

Pour en savoir plus :

Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Dix recommandations pour éviter les intoxications alimentaires.

https://www.anses.fr/fr/content/10-recommandations-pour-éviter-les-intoxications-alimentaires

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.