En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Dossiers Famille

Comment bien déjeuner hors de chez soi

Emporter son frichti

Économique, la « gamelle » est aussi la solution la plus adaptée si l’on suit un régime particulier (sans sel, sans gluten...). Nos conseils pour bien la composer.

De plus en plus de Français emportent leur déjeuner au bureau, soucieux de leur équilibre alimentaire ou de leur budget. Une solution idéale à condition d’avoir le droit de manger sur son lieu de travail et de disposer d’un four à micro-ondes et d’un réfrigérateur pour stocker des desserts (fromages, yaourts, fruits…).

 

S’équiper

Les boîtes en plastique ou « lunch box » font courir le risque d’ingérer des perturbateurs endocriniens  (phtalates, styrène…), ces derniers pouvant migrer dans les aliments. Évitez les boîtes dont la fabrication est antérieure à 2015, susceptibles de contenir du bisphénol A ou portant le chiffre 3, 6 ou 7 dans le pictogramme en forme de triangle situé au fond. Si possible, réchauffez votre repas dans un récipient en verre. En l’absence de four à micro-ondes, une boîte isotherme permet de manger chaud un plat réchauffé à la maison le matin. Enfin, une mini-glacière et un bloc accumulateur de froid peuvent se substituer à un réfrigérateur.

 

Équilibrer sandwichs ou salades composées

Options parfaites pour les beaux jours, ils permettent de profiter du soleil à l’heure du déjeuner. Optez pour de la baguette tradition, un pain de seigle ou aux céréales, mais évitez le pain de mie, qui contient des sucres, des mauvaises graisses et divers additifs. Troquez le beurre contre un fromage frais à tartiner ou la mayonnaise contre une sauce à la crème légère. Soyez généreux en crudités (salade, tomate, concombre…) et en source de protéines (jambon, poulet, thon, œuf, saumon ou tofu fumé…). Dans une salade composée, en plus des crudités et des protéines, n’oubliez pas les féculents : pommes de terre, maïs, quinoa, haricots rouges… pour une bonne satiété. Assaisonnez avec une huile riche en oméga 3, colza, noix, germe de blé.

 

Mitonner le week-end pour la semaine

Les plats mijotés sont plus adaptés en hiver ou conviennent mieux à ceux qui ont besoin de manger chaud pour avoir la sensation de bien manger ! Couscous, tajine, pot-au-feu, potée… les plats traditionnels sont bien équilibrés et souvent meilleurs réchauffés. Préparez-en une grande quantité le week-end et congelez plusieurs portions individuelles. Quant aux plats industriels, réservez-les à une consommation occasionnelle et choisissez les recettes comportant le moins de sel et d’additifs, et cuisinées à l’huile d’olive ou de colza.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Cookies Politique de protection Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.