En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus

L'encyclopédie

La cuisson au four à micro-ondes

Imprimer la fiche

Le four à micro-ondes sert avant tout à décongeler ou à réchauffer les aliments. La cuisson aux micro-ondes n’est pas très gourmande, mais elle présente des atouts diététiques, ne nécessitant pas d’adjonction de matières grasses. L’usage du four à micro-ondes requiert certaines précautions, surtout si on a des enfants.

Le principe

Les ondes électromagnétiques produites par le four à micro-ondes provoquent une forte agitation des molécules d’eau contenues dans les aliments, entraînant l’augmentation rapide de leur température. Contrairement aux autres modes de cuisson, le transfert de chaleur se fait de l’intérieur vers l’extérieur de l’aliment.

Les avantages

Le succès des fours à micro-ondes tient essentiellement à la rapidité avec laquelle ils réchauffent, décongèlent ou cuisent les aliments. Cela étant, ce gain de temps est parfois moins important qu’on ne le croit : comparé à la cuisson à la vapeur, l’écart est seulement de quelques minutes pour les légumes !

Sur le plan diététique, les vitamines et les minéraux sont relativement bien conservés, à condition toutefois de consommer le jus qui sort des aliments et qui contient des nutriments hydrosolubles. Quant à l’oxydation des graisses, elle est réduite, ce qui évite l’apparition de certaines substances toxiques.

La cuisson aux micro-ondes permet de cuire les aliments sans ajouter de corps gras, un bon point quand on surveille sa ligne ou qu’on souffre d’excès de cholestérol sanguin.

Les inconvénients

Les aliments ne sont pas toujours réchauffés ou cuits de façon homogène. Outre des risques de brûlure (l’aliment est tiède à l’extérieur et très chaud à l’intérieur), la stérilisation des aliments n’est pas assurée.

De plus, en raison de la forte pression générée par les ondes électromagnétiques à l’intérieur des aliments, ceux qui présentent une enveloppe ou une peau (tomates, pommes de terre, saucisses, etc.) peuvent exploser – y compris à l’extérieur du four – s’ils n’ont pas été préalablement piqués ou suffisamment pelés. Des cas de brûlures, dont certaines graves, et de blessures aux yeux ont notamment été rapportés avec des œufs !

Il est à noter qu’en l’état actuel des connaissances, les rayonnements produits par les fours à micro-ondes n’entraînent pas de risques pour la santé dès lors que les consignes d’utilisation des fabricants sont respectées et que le four est intact.

Pour quels aliments ?

La cuisson aux micro-ondes est surtout adaptée aux aliments de petit volume. Elle convient aux filets de poissons, voire aux escalopes de viande blanche, aux légumes très riches en eau (courgettes, tomates…), aux céréales précuites (par exemple, semoule, flocons d’avoine). Certains poissons surgelés en portions individuelles sont spécifiquement conçus pour cuire à la vapeur dans leur sachet cuisson en quelques minutes.

Bien qu’il existe des plats brunisseurs, la cuisson aux micro-ondes ne donne pas de très bons résultats pour les aliments qui doivent dorer : pièces de viandes, gratins, gâteaux…

Comment bien l'employer ?

L’usage du four à micro-ondes nécessite de respecter un certain nombre de précautions :

  • Afin d’éviter toute explosion, piquez ou pelez systématiquement les aliments qui présentent une peau ou une enveloppe, et pratiquez des trous dans les emballages des plats cuisinés.
  • A mi-cuisson, retournez ou remuez l’aliment, de façon à mieux répartir la chaleur.
  • Si vous n’êtes pas sûr du temps de cuisson, mettez le minimum, quitte à ajouter 1 à 2 minutes ensuite. Un aliment trop cuit aux micro-ondes durcit et se dessèche. Par exemple, un filet de poisson ou une escalope cuit en 2 minutes environ.
  • Ne cuisez jamais un œuf dans sa coquille aux micro-ondes.
  • Une fois cuit, laissez reposer l’aliment au moins 30 secondes avant de le consommer, de façon à laisser à la chaleur le temps de mieux se répartir.
  • Prenez garde aux brûlures, notamment chez les enfants  : un récipient peut être froid et son contenu brûlant ! Contrôlez toujours la température des aliments pour bébés.
  • Utilisez des récipients adaptés : surtout pas de métal qui endommagerait le magnétron (l’émetteur d’ondes). Attention aux assiettes ou plats décorés avec une peinture métallique.
  • Placez un couvercle sur les plats en sauce pour éviter les projections.
  • Maintenez votre four à micro-ondes en parfait état de propreté, en particulier au voisinage des joints de la porte et de leurs surfaces. N’utilisez pas de produits abrasifs pour le nettoyage.
  • Evitez d’endommager mécaniquement la porte, ses charnières, ses joints et leur surface, ainsi que son cadre.
  • Ne positionnez pas le four à hauteur des yeux, et en particulier au niveau des yeux des enfants.
  • Biberon et micro-ondes : un ménage à risque !

    Malgré les mises en garde répétées, on déplore encore chez les bébés des brûlures de la bouche causées par des biberons trop chauds. Soyez particulièrement vigilant si vous utilisez ce mode de cuisson : secouez le biberon avant de le donner à votre enfant et contrôlez systématiquement sa température, par exemple en versant quelques gouttes de lait sur votre avant-bras. N’oubliez pas qu’un biberon doit être réchauffé sans la tétine, sous peine d’exploser en raison de la pression interne.

  • L’astuce de Madame Carotte

    Pour contrôler l’étanchéité de votre four à micro-ondes, placez une feuille d’aluminium à l’extérieur, devant la porte de celui-ci. Si des étincelles se produisent, son étanchéité est défectueuse.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.