En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Viandes, œuf et charcuterie » Le lapin

L'encyclopédie

Le lapin

Le lapin

Imprimer la fiche

Pauvre en graisse, la viande de lapin a de nombreuses vertus nutritionnelles. Mais son goût prononcé n’est pas toujours apprécié des plus jeunes. Une astuce consiste à la préparer sous forme de brochettes, car les enfants adorent manger avec les doigts…

Caractéristiques nutritionnelles

La viande de lapin est riche en protéines, de bonne qualité pour la croissance et l’entretien de la masse musculaire.

Elle n’est pas très riche en graisses, autour de 8 %. Il s’agit majoritairement d’acides gras mono-insaturés et poly-insaturés qui participent à la réduction du taux de cholestérol sanguin. La viande de lapin peut donc être consommée en cas de surpoids ou d’hypercholestérolémie.

Elle fournit divers minéraux et oligoéléments, en particulier du fer et du zinc.

Enfin, elle contribue de façon notable aux apports de vitamines PP (B3), B6 et B12.

Choisir

Entier, le lapin doit avoir des cuisses et un râble bien charnus. La chair doit être tendre et rosée.

Conserver

La viande de lapin doit être conservée dans la partie la plus froide du réfrigérateur, entre 0 et 4°C, sans dépasser la DLC (date limite de consommation).

Préparer

Certains modes de cuisson ne nécessitent pas d’ajout de matières grasses : au four, rôti à la moutarde, en papillote avec des épices ou des herbes aromatiques (ail, herbes de Provence, thym, échalote), en marengo avec du coulis de tomates et des champignons.
Les sauces qui accompagnent le lapin sont traditionnellement préparées avec un peu de vin ou de bière, ou avec des pruneaux.

Repères de consommation

Le lapin peut être introduit dans l’alimentation dès 12 mois (du râble bien cuit et mixé grossièrement pour commencer).
Comptez :
- 10 g par année d’âge entre 1 et 10 ans (par exemple, 30 g à 3 ans, 60 g à 6 ans).
- 100 à 150 g pour des adolescents ou des adultes, soit un petit lapin pour 4 personnes.

Valeurs nutritionnelles


Pour 100 g de lapin braisé
Energie (kcal) 197
Glucides (g) 0
Protéines (g) 30,4
Lipides (g)
dont acides gras saturés
acides gras mono-insaturés
acides gras poly-insaturés
8,4
2,7
2,8
1,8
Cholestérol (mg) 86
Fer (mg) 2,4
Zinc (mg) 2,4
Vitamine PP (mg) 7,2
Vitamine B6 (mg) 0,34
Vitamine B12 (µg) 6,5

Source : table Ciqual 2012

Calcul des Apports Nutritionnels Conseillés du lapin avec calories.pro

  • Le saviez-vous ?

    Les ancêtres des lapins sont apparus sur les continents américains et asiatiques il y a environ 35 millions d’années. Ils sont arrivés en Europe par la péninsule ibérique et n’ont été domestiqués qu’au Moyen-âge.

  • Les astuces

    Pour les enfants, cuisinez le lapin dans une sauce pour adoucir son goût assez fort. Vous pouvez également le préparer en brochettes : les enfants adorent manger avec les doigts !

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.