En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Produits laitiers » Le petit-suisse

L'encyclopédie

Le petit-suisse

Le petit-suisse

Imprimer la fiche

Les enfants l’apprécient souvent. Pouvant contenir jusqu’à 60 % de matières grasses, le petit-suisse se consomme nature, avec du sucre ou des fruits, mais peut aussi être utilisé pour épaissir les potages.

Caractéristiques nutritionnelles

Le petit-suisse est riche en protéines de bonne qualité pour la croissance ou l’entretien de la masse musculaire.

Son apport énergétique dépend de sa teneur en lipides, variable selon qu’il est obtenu à partir de lait demi-écrémé (anciennement étiqueté 20 %MG), entier (40 %MG), voire enrichi à la crème (60 %MG). Le petit-suisse au lait entier apporte 135 kcal aux 100 g et 9 % de lipides.

Comme pour tous les produits laitiers, il s’agit majoritairement de graisses saturées, dont l’excès contribue à l’augmentation du taux de cholestérol sanguin. En cas de surpoids ou d’hypercholestérolémie, on recommande donc les petits-suisses au lait demi-écrémé, voire écrémé. Pour les jeunes enfants, il vaut mieux des petits-suisses au lait entier.

Le petit-suisse est une bonne source de calcium, bien assimilable et essentiel à la santé osseuse. Deux petits-suisses (120 g) représentent 20 % de l’apport quotidien conseillé à un enfant de 5 ans.

Le petit-suisse fournit de bonnes proportions de vitamines B2 et B12. Il apporte davantage de vitamines A et D, utiles à la croissance, lorsqu’il est au lait entier.

 

À savoir : les petits-suisses aromatisés aux fruits sont sucrés ; ils contiennent l’équivalent d’un morceau de sucre par petit-suisse.

 

Pauvres en sodium, les petits-suisses peuvent être consommés par les personnes hypertendues qui sont amenées à limiter leur consommation de sel, et par conséquent de fromages affinés.

Choisir

Choisissez des petits-suisses dont la date limite de consommation (DLC) est éloignée du jour d’achat.

Conserver

Les petits-suisses se conservent au réfrigérateur entre 4 et 6°C jusqu’à la DLC.

Préparer

Il se consomme tel quel, nature, avec du sucre, du miel ou des fruits… On peut aussi l’utiliser pour épaissir des potages (ce qui est appréciable pour des enfants qui ont peu d’appétit) ou farcir une pomme de terre au four.

Repères de consommation

Les petits-suisses peuvent être introduits dans l’alimentation dès 7 à 8 mois.
Il existe des recettes spécifiques pour les enfants de moins de 3 ans (à base de lait de croissance), mais les petits-suisses au lait entier font l’affaire.
Comptez :
- 1 petit-suisse entre 1 et 3 ans.
- 1 à 2 petits-suisses entre 3 et 10 ans.
- 2 petits-suisses pour des adolescents ou des adultes.

À savoir : 2 petits-suisses correspondent à 1 portion de produits laitiers (le Programme national nutrition santé recommande la consommation de 3 portions de produits laitiers par jour).

Valeurs nutritionnelles


Pour 100 g de petit-suisse au lait entier (40 %MG) Pour 1 petit-suisse (60 g)

Energie (kcal)

134 80

Glucides (g)

3,4 2

Protéines (g)

9,8 5,9

Lipides (g) dont

Acides gras saturés

Acides gras mono-insaturés

Acides gras poly-insaturés

8,9

6,1

 

2,2

 

0,2

5,3

3,7

 

1,3

 

0,1
Eau (g) 77 46

Cholestérol (mg)

25 15

Calcium (mg)

113 68

Phosphore (mg)

126 76

Vitamine A (µg)

89 53

Vitamine D (µg)

0,2 0,1
Vitamine B2 (mg) 0,2 0,12
Vitamine B12 (µg) 0,47 0,28

Source : table Ciqual 2012

Calcul des Apports Nutritionnels Conseillés avec calories.pro :

  • Le saviez-vous ?

    Le petit-suisse est un fromage frais de forme cylindrique pesant 30 ou 60 g et pouvant contenir jusqu’à 60 % de matières grasses (le pourcentage de matière grasse est calculé sur la matière sèche qui est faite de tous les nutriments sauf l’eau). Il serait né en 1850 du fruit de l’imagination d’un employé suisse travaillant dans une laiterie française.

  • Les astuces

    Pour l’apéritif, à la place des biscuits salés classiques, préparez des petits-suisses nature salés et poivrés, avec des herbes aromatiques, sur du pain de seigle
    Le petit-suisse peut aussi être employé pour farcir des volailles comme la pintade.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.