En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Produits laitiers » Le fromage blanc

L'encyclopédie

Le fromage blanc

Imprimer la fiche

Nature, avec de la confiture ou en remplacement du lait avec les céréales du petit-déjeuner, le fromage blanc est généralement apprécié des enfants. Il constitue une bonne source de calcium, indispensable à la croissance.

Caractéristiques nutritionnelles

Le fromage blanc est une bonne source de protéines, 7 à 8 g pour 100 g, dont la qualité équivaut quasiment à celle de la viande. Sa teneur en graisse varie selon le pourcentage de matières grasses indiqué. Il s’agit majoritairement d’acides gras saturés dont l’excès contribue à augmenter le cholestérol sanguin. En cas d’hypercholestérolémie, choisissez des fromages blancs à 0 ou à 20 % MG. Ces derniers, qui apportent respectivement 45 ou 75 kcal pour 100 g, conviennent aussi en cas de surpoids.

 

Bonne source de calcium, essentiel à la santé osseuse, un pot de 100 g de fromage blanc représente 18 % de l’apport quotidien conseillé à un enfant de 5 ans, 14 % à un adulte. Il fournit aussi du phosphore, des vitamines B2, B9, B12 et A. L’apport en vitamine A liposoluble (indispensable à la croissance) augmente avec la teneur en matières grasses.

Pauvre en sodium, le fromage blanc est à conseiller aux personnes hypertendues, qui doivent limiter leur consommation de fromages affinés (salés).

Conserver

Qu’il soit battu (lisse) ou non (faisselle), le fromage blanc est pasteurisé. Vous trouverez donc une date limite de consommation (DLC), traduite ainsi : « A consommer avant le… » Il doit être conservé au réfrigérateur jusqu’à la date indiquée sur la boîte.

Préparer

Nature, sucré ou agrémenté de confiture, de miel, de sirop d‘érable ou de fruits frais coupés, il y a de multiples façons de manger du fromage blanc. Pour les enfants qui n’aiment pas que les céréales du petit-déjeuner ramollissent, il remplace avantageusement le lait. Il est aussi délicieux salé avec des fines herbes : c’est la « cervelle de Canut » chère aux Lyonnais ou le « Bibeleskäs » alsacien (littéralement : « fromage de petite jeune fille ») dans lequel on trempe des pommes de terres chaudes cuites à l’eau.
En Alsace, toujours, on fait une délicieuse tarte au fromage blanc (avec 1 œuf, de la fécule, un trait de jus de citron et du sucre). Le fromage blanc peut aussi, en alternance avec d’autres fromages frais, entrer dans la recette du tourteau fromager et des cheesecakes anglais.
Une variante : le Fontainebleau. Il s’agit d’un fromage blanc additionné de crème fouettée. On le trouve surtout chez le crémier.

Repères de consommation

Le fromage blanc, dont la valeur nutritionnelle est quasiment identique à celle du petit-suisse, peut être introduit dans l’alimentation des bébés dès l’âge de 8 mois s’ils ont des difficultés à consommer leurs biberons de lait. Dans le cas contraire, on peut attendre l’âge de 1 an.
Comptez :
- 50 g entre 1 et 3 ans (l’équivalent d’un petit-suisse).
- 50 à 100 g entre 3 et 10 ans.
- 100 à 120 g pour les adolescents et les adultes.

Valeurs nutritionnelles

 

Pour 100 g de fromage blanc à 0 % de matière grasse

Pour 100 g de fromage blanc à 20 % de matières grasses

Pour 100 g de fromage blanc à 40 % de matières grasses

Énergie (kcal)

45

75

116

Protides (g)

7,4

7,

6,8

Lipides (g)

0,2

3,2

8,1

Acides gras saturés (g)

0,1

1,7

5,6

Acides gras mono-insaturés (g)

0,05

0,9

2

Acides gras

0

0,1

0,2

 

Source : Table Ciqual 2012

  • Le saviez-vous ?

    Les fromages blancs les plus couramment consommés contiennent 0 %, 20 % ou 40 % de matières grasses. Ces teneurs sont exprimées par rapport à l’extrait sec comme il était de coutume de le faire pour tous les fromages. En réalité, ils contiennent respectivement 0 g, 3,2 g et 7,7 g de matières grasses pour 100 g de produit fini.

  • Les astuces

    Moins gras et plus riche en calcium, le fromage blanc remplace avantageusement la crème fraîche dans certaines préparations : sauces citronnées qui accompagnent le poisson, sauce pour le concombre, cakes salés, terrines de légumes…
    Si vous avez des enfants, proposez-leur de fabriquer du fromage blanc ! Il faut 1 litre de lait pasteurisé et quelques gouttes de présure (vendue en pharmacie). Laissez reposer le lait 24 à 48 heures dans un saladier à température ambiante, puis chauffez-le à 43 °C. Ajoutez-y la présure, et laissez à nouveau reposer à température ambiante 24 à 48 heures. Pour l’égouttage, mettez le fromage blanc protégé d’un torchon propre dans une passoire et placez-la au-dessus d’un récipient afin de recueillir le petit-lait. Autre possibilité : récupérer ou acheter de petites faisselles en plastique.
    Préférer le fromage blanc nature, plus avantageux que les fromages blancs aromatisés, et agrémentez-le de vanille, café, coulis de fruits…

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.