En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Produits laitiers » Le cheddar

L'encyclopédie

Le cheddar

Le cheddar

Imprimer la fiche

Le cheddar est un fromage qui a peu de goût. Un défaut selon certains, mais une qualité pour tous ceux qui n’aiment pas les fromages trop forts. Malgré un incontestable intérêt nutritionnel, sa consommation doit rester raisonnable au regard de son importante teneur en graisses.

Caractéristiques nutritionnelles

Avec plus de 33 % de lipides, le cheddar compte parmi les fromages les plus gras. Il est par conséquent très énergétique : 403 kcal aux 100 g.

Le cheddar est riche en protéines de bonne qualité pour la croissance ou l’entretien de la masse musculaire.

Ses lipides sont majoritairement des acides gras saturés, dont l’excès contribue à l’augmentation du taux de cholestérol sanguin. La consommation de cheddar doit donc être modérée en cas d’hypercholestérolémie ou de surpoids (maximum 30 g par jour).

La teneur en sel du cheddar, relativement importante, se situe dans la moyenne des fromages. En cas d’hypertension artérielle, il est souhaitable de ne pas manger plus d’une portion de fromage par jour.

Le cheddar est une bonne source de calcium bien assimilable : une part de 30 g représente 24 % de l’apport quotidien conseillé à un enfant de 8 ans ou un adulte. Le cheddar apporte également des quantités notables de phosphore, de zinc et d’iode.

Le cheddar est riche en vitamine A. Il apporte aussi de la vitamine D et des vitamines du groupe B : une part de 30 g représente environ 10 % de l’apport quotidien conseillé en vitamines B2, B9 et B12.

Choisir

Un bon cheddar a une croûte égale, unie et légèrement cireuse, ainsi qu’une pâte homogène malgré sa granulation naturelle.

Conserver

Le cheddar se conserve au réfrigérateur entre 4 et 6°C.

Préparer

Le cheddar est un fromage qui a peu de goût. Il peut être utilisé fondu à la place du gruyère. La recette à base de cheddar la plus connue dans le nord de la France est le Welsh, d’origine britannique.

Repères de consommation

Le cheddar peut être introduit dans l’alimentation des enfants à partir de 1 an, d’abord râpé dans les purées.
Les portions recommandées sont de :
- 10 à 20 g entre 8 mois et 3 ans.
- 20 à 30 g entre 3 et 6 ans.
- 30 à 40 g entre 6 et 10 ans.
- 30 à 50 g pour les adolescents et les adultes.

Valeurs nutritionnelles

Pour 100 g de cheddar Pour une portion de 30 g de cheddar
Energie (kcal) 403 121
Protéines (g) 25,5 7,7
Lipides (g) dont :
acides gras saturés
acides gras mono-insaturés
acides gras polyinsaturés
33,4
20,2
9
1,3
10
6,1
2,7
0,4
Glucides (g) 0,5 0,2
Cholestérol (mg) 102 31
Sodium (mg) 670 201
Calcium (mg) 720 216
Phosphore (mg) 490 147
Zinc (mg) 2,3 0,7
Iode (µg) 39 11,7
Vitamine A (µg) 230 69
Vitamine B2 (mg) 0,52 0,16
Vitamine B9 (µg) 102 31
Vitamine B12 (µg) 1,1 0,3

Source : table Ciqual 2012

  • Le saviez-vous ?

    Le cheddar est un fromage à pâte pressée non cuite fabriqué dans de nombreux pays de la planète.

  • Les astuces

    Pour que le cheddar retrouve toute sa saveur, sortez-le du réfrigérateur environ une heure avant de le consommer.
    Le cheddar est bien digeste pour ceux qui ne tolèrent pas les fromages à goût fort.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.