En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Poissons, crustacés, mollusques & produits transformés » Les huîtres

L'encyclopédie

Les huîtres

Les huîtres

Imprimer la fiche

Exceptionnellement riches en vitamine B12, les huître regorgent de minéraux et sont très pauvres en lipides. Elles doivent cependant être évitées durant la grossesse.

Caractéristiques nutritionnelles

L’huître est un mollusque relativement pauvre en protéines, seulement 6 %.

Très maigre, elle est aussi faiblement énergétique : 42 kcal pour 100 g (soit 6 huîtres moyennes). Elle contribue toutefois aux apports d’omégas 3 essentiels EPA et DHA, bénéfiques pour le système cardio-vasculaire.L’huître peut donc être recommandée en cas de surpoids ou d’hypercholestérolémie.

C’est surtout pour sa richesse en minéraux et en oligo-éléments que l’huître est intéressante sur le plan nutritionnel. 100 g représentent environ les trois quarts de l’apport quotidien conseillé en zinc, iode et sélénium. Elle a aussi de bonnes proportions de magnésium, potassium, phosphore et fer.

 

Enfin, l’huître apporte des vitamines du groupe B, en particulier B2 et PP ou B3. 100 g concentrent 10 fois l’apport conseillé en B12.

 

À noter, l’huître est riche en sodium, sa consommation doit donc demeurer occasionnelle en cas d’hypertension artérielle (maximum 1 fois par semaine).

Choisir

Les huîtres doivent être achetées vivantes, bien fermées et lourdes. Si elles se présentent ouvertes, vérifiez qu’elles se referment au contact de votre doigt.

Conserver

Les huîtres se conservent dans une pièce fraîche ou dans le bas du réfrigérateur pendant 4 à 5 jours. Veillez à ce qu’elles restent toujours dans leur eau. Ne les déposez pas sur de la glace, cela risquerait de détruire leur saveur si particulière.

Préparer

Les huîtres fraîches peuvent être consommées natures ou arrosées de quelques gouttes de jus de citron ou de vinaigre. En Bretagne, on les déguste sur une tranche de pain tartinée avec du beurre salé.
Les huîtres peuvent également s’apprécier légèrement chaudes, cuisinées avec du thym, de la ciboulette, du persil, de l’aneth. Elles sont alors cuites à la vapeur, au four ou au barbecue. Mais gare à ne pas trop les cuire car elles deviennent rapidement caoutchouteuses.

Repères de consommation

Les huîtres ne doivent pas être introduites dans l’alimentation avant l’âge de 3 ans, du fait qu’elles se mangent crues, et présentent plus de risques de véhiculer des microbes.
Les enfants n’apprécient pas forcément leur texture.
Ceux qui les apprécient peuvent en consommer 6, comme leurs parents, l’apport en protéines n’étant pas très élevé.
Les adolescents et les adultes en consommeront une douzaine, le cas échéant, en remplacement du plat principal de viande ou de poisson.

Valeurs nutritionnelles


Pour 100 g d’huître creuse crue
Energie (Kcal) 42
Protéines (g) 6,4
Glucides (g) 0,8
Lipides (g) 1,5
Cholestérol (mg) 20
Sodium (mg)
580
Magnésium (mg) 82
Fer (mg) 2,2
Zinc (mg) 21,3
Sélénium (µg) 43
Iode (µg) 88
Vitamine B2 (mg)
0,15
Vitamine PP (mg) 7,3
Vitamine B 12 (µg) 24,1

Source : table Ciqual 2012

Calcul des Apports Nutritionnels Conseillés de l'huître avec calories.pro

  • Le saviez-vous ?

    Outre son intérêt en joaillerie pour la production de perles de culture, l’huître est un mollusque très apprécié sur le plan gastronomique. Le développement de l’ostréiculture (les parcs d’élevage) a permis l’augmentation de sa consommation, concentrée principalement en fin d’année.

    L’huître est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes en raison d’un risque d’intoxication potentiellement dangereux pour l’enfant.

  • Les astuces

    Les huîtres sont calibrées de 1 à 5. Paradoxalement, plus le numéro est faible, plus elles sont grosses !

  • Les variétés

    Il existe deux types d’huîtres : l'huître plate qui possède une chair tendre au goût d'iode et de sel marqué, et l'huître creuse qui présente une chair verte. Elle est charnue, crémeuse et très juteuse.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.