En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Poissons, crustacés, mollusques & produits transformés » Le surimi

L'encyclopédie

Le surimi

Le surimi

Imprimer la fiche

Encore inconnu il y a vingt ans, le surimi est désormais largement présent dans les supermarchés. Vendu sous forme de bâtonnets, de miettes ou de tranches, ce succédané de crabe doit essentiellement son succès à son prix modeste.

Caractéristiques nutritionnelles

Bien qu’il soit fabriqué à base de poisson, le surimi n’en a pas toutes les qualités nutritionnelles.

Il fournit à peine 9 % de protéines, deux fois moins que le poisson.

Il apporte en revanche plus de 10 % de glucides – qu’on ne trouve pas dans le poisson – puisque sa recette comporte de l’amidon, l’équivalent de farine.

Peu gras, il est peu calorique : 100 kcal aux 100 g, et peut donc être consommé en cas de surpoids ou d’hypercholestérolémie. En cas de diabète, il faut savoir que 100 g (6 à 7 bâtonnets) apporte l’équivalent de 2 morceaux de sucre.

Le surimi n’apporte pas de grandes quantités de minéraux ou de vitamines. Il est source de sélénium et de vitamine B12.

 

À savoir : le surimi est très salé puisque 100 g représente le quart de l’apport à ne pas dépasser par jour. Le surimi ne convient donc pas en cas d’hypertension artérielle. Sa consommation doit demeurer occasionnelle.

Conserver

Gardez le surimi au réfrigérateur dans son emballage. Suivez la date limite de consommation indiquée sur le paquet.

Préparer

Le grand avantage du surimi est surtout économique. Il permet de composer à moindre coût toutes les recettes à base de crabe ou de homard.
Le surimi se consomme surtout froid : il peut agrémenter un sandwich, une salade composée et, bien sûr, remplacer le crabe dans certaines préparations froides comme l’avocat au crabe.
Chaud, il peut être incorporé dans des lasagnes de la mer ou encore du risotto en remplacement de la noix de saint-jacques.

Repères de consommation

Attendez l’âge de 3 ans pour introduire du surimi dans l’alimentation des jeunes enfants, qui ne doivent pas manger trop salé.
Ne consommez pas de surimi plus d’une fois par semaine, et limitez à 3 à 4 bâtonnets pour un enfant de moins de 10 ans, 6 à 7 bâtonnets pour un adolescent ou un adulte.

Valeurs nutritionnelles


Pour 100 g de bâtonnets de surimi
Energie (Kcal) 101
Protéines (g) 8,7
Glucides (g) 11,8
Lipides (g) dont :
acides gras saturés
acides gras mono-insaturés
acides gras poly-insaturés
2,1
0,2
1,2
0,7
Eau (g) 74
Sodium (mg) 670
Sélénium (µg) 8,3
Vitamine B12 (µg) 0,86

Source : table Ciqual 2012

Calcul des Apports Nutritionnels Conseillés du surimi avec calories.pro

  • Le saviez-vous ?

    Créé il y a une vingtaine d’années par l’industrie des produits de la mer, le surimi est issu d’un procédé japonais qui permettait de fabriquer un succédané de crabe à base de chair de poisson. Le surimi se présente sous forme de bâtonnets, miettes ou tranches qui imitent le goût et la couleur du crabe grâce à des arômes et colorants (comme le paprika) ajoutés à la chair de poissons peu consommés. Il est également disponible aux saveurs de homard ou de noix de saint-jacques. Les Français en sont les plus gros consommateurs d’Europe.

  • Les astuces

    À l’apéritif, servez le surimi accompagné d’une sauce à base de yaourt ou de mayonnaise légère : il a l’avantage d’être moins riche en lipides que le saucisson ou les biscuits salés.
    Vous pouvez le présenter en brochettes avec des tomates cerises, des concombres, des radis...
    Mixées avec des agrumes et de l’avocat, les miettes de surimi permettent de composer une farce pour les tomates.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.