En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Poissons, crustacés, mollusques & produits transformés » Le hoki

L'encyclopédie

Le hoki

Le hoki

Imprimer la fiche

Riche en sélénium, vitamine B12 et vitamine D, le hoki est un poisson des profondeurs très apprécié dans la restauration collective en raison de son faible coût.

Caractéristiques nutritionnelles

Le hoki, appelé aussi grenadier bleu, est riche en protéines de bonne qualité pour la croissance et l’entretien de la masse musculaire. Avec 2 % de lipides, c’est un poisson maigre faiblement énergétique : 90 kcal aux 100 g. Il contribue néanmoins aux apports d’omégas 3 essentiels EPA et DHA. Il est parfait en cas d’hypercholestérolémie ou de surpoids.

Le hoki fournit un cocktail de minéraux et d’oligoéléments, potassium, phosphore, sélénium (50 % de l’apport quotidien conseillé pour 100 g), iode.

Il apporte aussi des vitamines D (50 % de l’apport conseillé) et B, en particulier PP (B3), B6 et B12.

Conserver

Il est possible de garder votre filet de hoki un ou deux jours dans le réfrigérateur, mais si possible, essayez de le consommer le jour de l’achat.

Préparer

Le hoki est un poisson à chair blanche. Sa préparation est identique à celle des autres poissons maigres comme le cabillaud : au court-bouillon, en papillote ou à la vapeur. Il s’accommode très bien aux gratins de légumes et entre dans la préparation des sushis.

Repères de consommation

Le hoki peut être introduit dans l’alimentation dès 8 mois, bien cuit et mixé pour commencer.
Comptez :
- 10 g par année d’âge jusqu’à 10 ans, par exemple 30 g à 3 ans, 60 g à 6 ans.
- 100 à 150 g pour des adolescents ou des adultes.

Valeurs nutritionnelles


Pour 100 g de filet de hoki surgelé de Nouvelle-Zélande
Energie (Kcal) 92
Protéines (g) 17,8
Glucides (g) 0,3

Lipides (g), dont :
-EPA oméga 3
-DHA oméga 3

2,2
0,073
0,166

Eau (g) 79
Sodium (mg) 71
Phosphore (mg) 167
Iode (µg) 14
Sélénium (µg) 28
Vitamine D (µg) 2,5
Vitamine PP (mg) 1,7
Vitamine B6 (mg) 0,1
Vitamine B12 (µg) 1,1

Source : Nutraqua.com 2007

  • Le saviez-vous ?

    Le hoki, ou merlu à longue queue, vit dans les grands fonds du Pacifique. Chaque année, on en pêche 300 000 tonnes au large des côtes d’Australie, de Nouvelle-Zélande et du Chili. On le trouve frais, surgelé ou pané sur les étals des poissonneries ou dans nos supermarchés.

    Bon marché et présentant peu d’arêtes, le hoki est le poisson de prédilection de la restauration collective.

  • Les astuces

    Vendu principalement surgelé, le hoki permet de consommer du poisson à prix raisonnable en toute saison.
    Le hoki a un goût peu prononcé, ce qui est un avantage pour faire consommer du poisson aux enfants.
    Panez vous-même votre poisson avec de la chapelure et du jaune d’œuf, plutôt que d’acheter du hoki pané industriel riche en graisses et en sel.

A découvrir...

» Trop bon le poisson !
 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.