En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Fruits et légumes » Les frites

L'encyclopédie

Les frites

Les frites

Imprimer la fiche

Très appréciées des enfants, les frites ont certes quelques vertus nutritionnelles. Mais elles sont surtout très grasses, et parfois aussi très riches en sel. S’il ne faut pas les interdire, elles doivent toutefois être consommées avec modération. Soit, idéalement, pas plus d’une fois par semaine !

Caractéristiques nutritionnelles

Les frites présentent les atouts nutritionnels des pommes de terre : elles fournissent glucides complexes énergétiques  (amidon), fibres régulatrices du transit, sels minéraux, en particulier du potassium, des vitamines C et du groupe B, notamment B1, PP (B3), B6 et B9.

 

Riches en graisse – une pomme de terre frite absorbe environ 10 % de son poids en huile de friture –, leur apport énergétique est élevé : 250 kcal pour 100 g, 2,5 fois plus que celui de pommes de terre vapeur. Selon qu’elles sont cuisinées maison ou d’origine industrielle, elles peuvent être très salées.

 

Bien que ce plat régale petits et grands, il est souhaitable de ne pas en consommer plus d’une fois par semaine.

Leur consommation devrait être limitée en cas de surpoids, d’hypercholestérolémie ou d’hypertension artérielle. En raison de leur mode de cuisson, leur index glycémique est relativement élevé : pour les diabétiques, il vaut mieux limiter leur portion à 100 g, et les associer à des légumes verts riches en fibres.

 

Choisir

Privilégiez les frites épaisses dont la surface de contact avec l’huile est réduite, elles sont moins imprégnées de matières grasses. Certaines frites industrielles, à cuire au four, sont allégées en matières grasses (de l’ordre de 5 %) et peuvent constituer une alternative pour les amateurs de frites ou ceux qui doivent réduire leur apport lipidique.

Conserver

Une fois cuites, les frites ne se conservent pas, le réchauffage diminuant considérablement leur saveur et leur texture.

Préparer

Il est facile de réaliser des frites soi-même : épluchez les pommes de terre puis coupez-les en bâtonnets. Rincez à l’eau claire pour enlever l’excès d’amidon et séchez minutieusement les bâtonnets avant de les tremper dans l’huile chaude pendant 5 minutes. Après cette première opération, retirez les frites et laissez-les égoutter avant de les replonger pour une dernière cuisson de 4 minutes. Les frites doivent être bien dorées et croustillantes. Pensez à les éponger dans un essuie-tout pour enlever l’huile en excès.

Repères de consommation

Les frites ne doivent pas être introduites dans l’alimentation avant l’âge de 3 ans, compte tenu de leur richesse en graisses, qui les rend indigestes.
Comptez :
- 100 g entre 3 et 6 ans.
- 100 à 150 g entre 6 et 10 ans.
- 150 à 200 g pour des adolescents ou des adultes.

Valeurs nutritionnelles

Pour 100 g de pommes de terre frites non salées
Energie (Kcal) 254
Glucides (g) 30
Protéines (g) 4,6
Lipides (g)
12
Fibres (g) 3,9
Potassium (mg) 754
Magnésium (mg) 28
Calcium (mg) 24
Fer (mg) 0,9
Vitamine E (mg) 5
Vitamine C (mg) 19
Vitamine B1 (mg) 0,1
Vitamine PP (mg) 2,6
Vitamine B6 (mg) 0,4
Vitamine B9 (µg) 36

Source : table Ciqual 2012

Calcul des Apports Nutritionnels Conseillés des frites avec calories.pro

  • Le saviez-vous ?

    Les frites sont largement consommées à travers le monde. Fabriquées par l’industrie agro-alimentaire ou « faites maison », elles sont le plus souvent préparées à partir de la variété de pomme de terre « Bintje » que l’on coupe suivant différentes formes. Les morceaux de pomme de terre sont ensuite plongées dans un bain d’huile bouillante. Il s’agit le plus souvent d’huile d’arachide ou d’un mélange d’huiles supportant une forte température.

  • Les astuces

    L’huile la plus adaptée pour les fritures est l’huile d’arachide, qui supporte parfaitement les hautes températures. Vous pouvez aussi préparer vos frites avec de l’huile de tournesol, à condition de changer un peu plus souvent le bain de friture (toutes les 6 à 8 utilisations).
    Utiliser une friteuse électrique permet de mieux maîtriser la température de cuisson, et ainsi de ne pas dépasser 180 °C.
    Si vous achetez des frites industrielles, évitez les recettes avec de l’huile de palme ou de coprah, trop riches en graisses saturées.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.