En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Fruits et légumes » Le pomélo

L'encyclopédie

Le pamplemousse

Le pomélo

Imprimer la fiche

Blanc, rose ou sanguin, le pamplemousse s’illustre, comme tous les agrumes, par sa richesse en vitamine C. Consommé nature ou sous forme de jus, il s’intègre très bien dans un régime amaigrissant grâce à sa faible teneur calorique. Cela explique pourquoi certaines mamans l’apprécient tant. Reste que les enfants, eux, lui préfèrent souvent l’orange, bien moins acide.

Caractéristiques nutritionnelles

Avec près de 90 % d’eau, le pamplemousse est particulièrement désaltérant.

Il est peu énergétique, moins de 40 kcal aux 100 g. Sa teneur en glucides est faible, inférieure à 7 %. Il peut donc être recommandé en cas de surpoids ou de diabète.

 

Son apport en fibres n’est pas très élevé.

Le pamplemousse fournit un cocktail de minéraux et d’oligoéléments, notamment du potassium, du magnésium et du calcium. Il a un effet alcalinisant dans l’organisme, bénéfique à la santé osseuse. Comme tous les agrumes, le pamplemousse est une source importante de vitamine C, qui protège les cellules du vieillissement grâce à ses propriétés antioxydantes. Un demi-pamplemousse représente 50 % de l’apport quotidien conseillé.

Il présente également de bons apports en bêtacarotène (provitamine A) et en vitamine B9, particulièrement importante pour les futures mamans.

 

À savoir : il est recommandé de consommer le pamplemousse à distance d’un certain nombre de médicaments, dont l’efficacité peut être modifiée par l’un de ses composants.

Choisir

Choisissez un pamplemousse ferme et lourd, signe qu’il sera juteux. Sa peau doit être lisse.

Conserver

A température ambiante, le pamplemousse se conserve durant une semaine. Placé dans le bac à légumes du réfrigérateur, sa fraîcheur sera garantie pendant un mois et tout risque de déshydratation sera évité.
Son jus peut être congelé.

Préparer

Coupé en deux, détaché de sa peau avec un couteau ou une cuillère à pamplemousse, il pourra être dégusté nature en entrée ou en dessert.
On peut aussi lui ajouter un peu de sucre ou de cassonade et le passer quelques minutes sous le gril jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.
Il peut remplacer le vinaigre dans les assaisonnements et parfume agréablement les poissons ou les crustacés.
Son jus permet par ailleurs la fabrication de sorbets.

Repères de consommation

Le pamplemousse n’est pas introduit très tôt dans l’alimentation des enfants en raison de son amertume : à partir de 1 an, voire 18 mois. Il est théoriquement possible de leur proposer 1 à 2 cuillères à soupe de pamplemousse pressé dès 6 mois.
En entrée ou en dessert, comptez :
- 1/4 à 1/2 pamplemousse pour les enfants de moins de 6 ans.
- 1/2 pamplemousse pour les enfants de plus de 6 ans, les adolescents et les adultes.
Il est possible de remplacer l’un des fruits de la journée par un demi-pamplemousse pressé. Il est toutefois préférable de privilégier les fruits entiers, plus riches en fibres et plus rassasiants.

Valeurs nutritionnelles

Pour 100 g de pamplemousse (un 1/2 petit pamplemousse)
Energie (kcal) 36
Glucides (g) 6,2
Protéines (g) 0,8
Lipides (g) 0,1
Fibres (g) 1,3
Eau (g) 90
Potassium (mg) 167
Calcium (mg) 23
Magnésium (mg) 9
Bêtacarotène (µg) 281
Vitamine C (mg) 42
Vitamine B9 (µg) 17

Source : table Ciqual 2012

Calcul des Apports Nutritionnels Conseillés du pamplemousse avec calories.pro

  • Le saviez-vous ?

    L’origine du pamplemousse est incertaine. Il semble que ce fruit ait commencé à être cultivé en Chine plus de 2000 ans avant notre ère. Il faut toutefois attendre le XII e siècle pour le voir arriver en Europe.

    Aujourd’hui, les plus gros producteurs de pamplemousses sont les Etats-Unis, notamment la Floride, Israël et certains pays d’Asie comme la Chine, la Thaïlande et la Malaisie.

    Les meilleurs pamplemousses se trouvent sur nos étals l’hiver, mais on peut en acheter toute l’année.

  • Les astuces

    Afin de recueillir un maximum de jus, roulez le fruit avec la main sur une surface plane avant de le presser.
    Si vous avez des enfants, privilégiez les pamplemousses roses ou sanguins dont la saveur est plus sucrée. Pensez aussi à détacher les quartiers car les enfants trouvent souvent ce fruit difficile à manger.

  • Les variétés

    On en connaît principalement trois sortes :

    • Le pamplemousse blanc. Il est rond, sa peau est jaune, tout comme sa chair. Celle-ci est juteuse, et a un goût légèrement acidulé et peu sucré.
    • Le pamplemousse rose. Rond avec une peau jaune et marbrée de rose, il possède une chair rosée et juteuse dont la saveur est plus sucrée et parfumée que celle du pamplemousse blanc.
    • Le pamplemousse sanguin. Il est proche du pamplemousse rose, mais sa chair est plus rouge et plus sucrée.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.