En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Accueil » L'encyclopédie » Les aliments » Fruits et légumes » L'amande

L'encyclopédie

L'amande

L'amande

Imprimer la fiche

Bien qu’elle soit riche en lipides et calorique, l’amande aurait un intérêt dans la perte de poids, peut-être en raison de son effet rassasiant. Elle joue également un rôle bénéfique sur le cholestérol. Mais attention, toutes ces qualités ne doivent pas faire oublier qu’il s’agit d’un fruit sec potentiellement dangereux pour les enfants de moins de 5 ans pour lesquels le risque d’asphyxie est important.

Caractéristiques nutritionnelles

L’amande compte parmi les fruits secs oléagineux qui contiennent un peu plus de 50 % de lipides. Elle est par conséquent très énergétique : 635 kcal aux 100 g. Des études récentes suggèrent que, lorsqu’on la consomme entière, tous ses lipides ne sont pas assimilés, restant en partie « bloqués » dans les parois cellulaires. Quoi qu’il en soit, il s’agit majoritairement d’acides gras mono- et poly-insaturés qui contribuent à réduire le taux sanguin de LDL-cholestérol.

Une poignée d’amandes fournit 34 % de l’apport quotidien conseillé en omégas 6 essentiels (poly-insaturés). L’amande convient donc en cas d’hypercholestérolémie. Très rassasiante, notamment grâce à sa richesse en protéines et en fibres, elle peut aussi être consommée en quantité modérée en cas de surpoids.

L’amande est une excellente source de minéraux, elle est particulièrement concentrée en potassium, magnésium et calcium.

Enfin, elle présente d’excellentes teneurs en vitamine E (une poignée = 31 % de l’apport quotidien conseillé à un adulte), B2 et B9.

Choisir

Si vous achetez des amandes sans la coque, veillez à ce que sa peau fine ne soit pas trop ridée ni desséchée.

Conserver

L'amande décortiquée se conserve dans un récipient hermétique au réfrigérateur. Sinon, elle se garde dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

Préparer

Si l’amande se consomme le plus souvent tel quel ou salée en apéritif, elle possède une saveur particulièrement douce qui s’accommode à une multitude d’aliments et de plats. Il est ainsi possible de griller les amandes (sans matière grasse, à la poêle ou au four) pour les incorporer à de nombreuses préparations : les coupes de glace, les tartes, les légumes, les viandes (poulet, pigeon, dinde, agneau), le poisson, le riz (la truite aux amandes) et les pâtes... Elles amèneront une touche de douceur dans tous les plats.

Repères de consommation

L’amande ne doit pas être proposée à un enfant de moins de 5 ans en raison du risque d’asphyxie consécutif à une fausse route.
Elle peut en revanche être introduite sous forme de poudre d’amandes dans des recettes (entremets, biscuits) dès 18 mois, sauf avis médical contraire pour un enfant présentant des allergies alimentaires.
En collation, comptez :
- 5 à 10 amandes pour un enfant de 5 à 10 ans.
- 15 à 20 amandes pour un adolescent ou un adulte.

Valeurs nutritionnelles

  Pour 100 g d’amandes    Pour 1 poignée d’amandes
(25 g)
 
Energie (kcal) 634 159

Lipides (g), dont :

-acides gras saturés

-acides gras mono-insaturés

-acides gras poly-insaturés

-acide linoléique omégas 6

53,4

4

32,4

14,8

12,4

13,4

1

8,1

3,7

3,1
Protéines (g) 25,4 6,4
Glucides (g) 1,5 0,4
Fibres (g) 12,6 3,1
Potassium (mg) 668 167
Magnésium (mg) 232 58
Calcium (mg) 248 62
Fer (mg) 3 0,7
Vitamine E (mg) 14,6 3,7
Vitamine B2 (mg) 0,9 0,2
Vitamine B9 (mg) 93 23

Source : table Ciqual 2012

  • Le saviez-vous ?

    L’amande est un fruit à coque ovale, de la taille d’une petite pêche et dont la peau est verte et duveteuse. Outre la graine, que l’on consomme souvent nature ou salée, on en tire aussi de l’huile.

    Déjà mentionnée dans les textes assyriens et babyloniens, l’amande est chargée de symboles, et notamment de fécondité : les Romains, par exemple, avaient coutume d’en lancer aux jeunes mariés

  • Les astuces

    Pour enlever la pellicule qui recouvre les amandes, plongez-les dans de l’eau bouillante, puis passez-les sous l’eau froide.
    Une poignée d’amandes (une vingtaine d’amandes) peut constituer une collation rassasiante et facile à consommer en extérieur.
    La purée d’amandes remplace avantageusement le beurre sur les tartines en cas d’hypercholestérolémie.

  • Les variétés

    Il existe plus de 50 variétés d’amandes. En France, la Provence produit l’Aï, la Ferraduel et la Lauranne. L’Espagne, gros pays producteur européen, cultive la Planeta et la Marcona. La majorité de la production mondiale vient cependant des Etats-Unis, et plus particulièrement de Californie.

    L’amande amère est une variété qui doit être détoxifiée pour être comestible. On en extrait une essence qui parfume de nombreux aliments ou préparations alimentaires (le sirop d’orgeat est préparé à partir d’amandes amères), ou qui est utilisée en parfumerie et dans l’industrie pharmaceutique.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.