En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Les fruits et légumes : duo de choc pour santé de fer

Savez-vous que les fruits et légumes apportent toute une série de composés essentiels à l’organisme qu’on ne trouve pas ailleurs ? On comprend mieux, dès lors, qu’ils soient indispensables à la santé… Et vivement recommandés !

 

Manger des fruits et des légumes, l’une des meilleures façons de prendre soin de soi. L’une des plus agréables aussi. Outre la gamme de goûts qu’ils peuvent receler,  les oranges, tomates, fraises et autres choux cachent également de véritables trésors de bienfaits.

Les fruits et les légumes sont en effet nos fournisseurs exclusifs de nombreux nutriments, à commencer par la vitamine C, connue pour lutter contre la fatigue et nous protéger des infections. Ils contiennent aussi du bêta-carotène et autres caroténoïdes, qui se transforment dans l’organisme en vitamine A, et des polyphénols, ces composés antioxydants propres au monde végétal qui se déclinent par centaines, tous différents d’un fruit ou d’un légume à l’autre. Leur atout ? Retarder les effets du vieillissement.

En plus de ces bienfaits spécifiques, les fruits et les légumes constituent une excellente réserve de vitamines B9 et E, de minéraux (potassium, calcium), d’oligo-éléments (cuivre, manganèse) et de fibres régulatrices du transit.

Au total, ils apportent un maximum de nutriments pour un minimum de calories (en moyenne, 50 kcal pour 100 g de fruits, 35 kcal pour 100 g de légumes). Un véritable sans-faute ! Et une source précieuse pour notre santé.

5 portions par jour : c’est éventuellement plus, mais pas moins

Les Crétois en savent quelque chose, eux dont le fameux régime est systématiquement montré en exemple pour expliquer leur exceptionnelle longévité. Quel est leur secret ? Ils ont longtemps été parmi les populations qui consommaient le plus de fruits et légumes. Avec pour bénéfice avéré, travaux scientifiques à l’appui, de développer moins de cancers et de maladies cardio-vasculaires que les autres. Et ce constat vaudrait aussi probablement pour l’hypertension, l’ostéoporose ou encore la maladie d’Alzheimer.

Cette protection serait liée à la richesse nutritionnelle des fruits et légumes : non seulement leurs multiples antioxydants (vitamines C et E, bêta-carotène, polyphénols) agissent en synergie pour freiner le vieillissement de l’ensemble des cellules de l’organisme, mais certains contiennent même des composés spécifiques dont l’action anticancéreuse a été démontrée (isothiocyanates des choux, sulfures d’allyle de l’ail).

Par ailleurs, leurs fibres présentent de nombreux intérêts : elles peuvent réduire le taux de cholestérol et de sucre (glycémie) après les repas. Et elles constituent des « coupe-faim » naturels : parce qu’elles favorisent le rassasiement, les fibres aident à ne pas trop manger pendant les repas et, ainsi, à ne pas prendre trop de poids.

Mais attention, pour obtenir un effet préventif, le minimum requis est de 400 g par jour, soit 5 portions de 80 g (l’équivalent d’une tomate ou d’un kiwi). Et bien sûr, plus on varie, mieux c’est ! Car chaque fruit, chaque légume a une composition originale et unique. Décidément, aucune raison de s’en priver !

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.