En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Dossiers Famille

Faire manger des fruits aux enfants

Les bons conseils des experts

Des chercheurs, experts du comportement ou psychologues du goût, nous livrent leurs astuces pour faire manger de tout (ou presque) aux enfants.

Vouloir changer les choix des enfants implique de comprendre comment se construit leur répertoire alimentaire. Les préférences se forgent très tôt.

 

La diversification alimentaire, étape-clé

« Il faut profiter de cette phase, entre 4 mois et 3 ans, pour leur faire goûter un maximum d’aliments », recommande le Dr Vincent Boggio, pédiatre au CHU de Dijon. Juste après, en effet, peut commencer une phase dite de néophobie alimentaire, période durant laquelle l’enfant refuse de goûter de nouveaux aliments et peut même rejeter des aliments auparavant appréciés. « Nous avons observé pendant dix-sept ans les choix alimentaires d’enfants âgés de 2 à 3 ans dans une crèche de Dijon. Et nous les avons interrogés quelques années plus tard sur leurs préférences alimentaires. Il en ressort que les choix à 2 ou 3 ans influencent très fortement les préférences des enfants plus grands et des adultes. » Les fruits les plus digestes (pomme, poire, pêche…) peuvent être introduits dès l’âge de 4 mois (cuits et mixés dans le lait, puis à la cuillère). Pour les fruits exotiques, kiwi, mangue, ananas, attendre 1 an.

 

Le bon exemple des parents

Les jeunes enfants imitent leurs parents. « Entre 3 et 6 ans, un enfant est plus susceptible de goûter d’un fruit si un adulte proche – et surtout ses parents – en mange et montre du plaisir à le consommer », avance le Dr Boggio. Autre conseil de Natalie Rigal : « Même lorsque vos enfants grandissent, il y a davantage de chance qu’ils acceptent les fruits si vous continuez à les leur peler et couper en morceaux ».

 

La familiarisation

Votre enfant traverse une phase de néophobie alimentaire ? Pas de panique. « Le familiariser avec les aliments refusés finira par l’inciter à les goûter et à les consommer », s’accordent nos experts. Pour les fruits, emmenez-le au marché ou mieux, à une cueillette, dans des champs ou des vergers ouverts au public. Racontez-lui l’histoire des fruits : d’où ils viennent, comment ils sont arrivés en France, comment ils poussent… Faites-le participer activement à la préparation : selon son âge, laver les fruits sous l’eau courante, les peler, les découper en cubes ou en billes (à l’aide d’une cuillère anglaise), les sucrer ou les saupoudrer de chocolat râpé, les disposer sur une pâte à tarte…Enfin, variez les recettes jusqu’à trouver celles qui le régalent : compotes, sorbets, mousses, clafoutis…

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.