En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Dossiers Après 50 ans

Repas de l’été, le cap de l’équilibre !

Apéritif : les bonnes astuces

Moment de convivialité privilégié, l’apéritif est rarement un modèle de diététique. Quelques idées pour le rendre plus sain.

L’heure de l’apéritif coïncide généralement avec le moment où l’on commence à avoir faim. Se retenir de grignoter est quasiment mission impossible ! Bref, autant prévoir des aliments sains.

Pourquoi éviter les classiques
Saucisson, chips, biscuits du commerce, cacahuètes, mini feuilletés, saucisses cocktails, etc., sont trop gras et salés. Ainsi, tandis qu’il est souhaitable de ne pas dépasser 6 g de sel par jour, 4 rondelles de saucisson sec (40 g) en apportent près de 2 g et 5 biscuits apéritifs (25 g) près de 1 g. Conclusion, ces aliments doivent être consommés de façon exceptionnelle.

Des alternatives « maison »
Ultra-light ou plus roboratives, ces préparations mettent l’accent sur les fruits et légumes :

  • Des crudités, bâtonnets de carotte, lamelles de champignons, fleurettes de chou-fleur… à tremper dans une sauce à base de fromage blanc, relevée de fines herbes, de bleu mixé ou de concentré de tomate et de paprika.
  • Des brochettes de tomates cerises, dés de pêche ou quartiers de figue et cubes de fromage. - Des billes de melon enrobées de jambon cru.
  • Du guacamole, du caviar d’aubergine ou des rillettes de poisson maison, à tartiner sur des toasts de bon pain de campagne.

Alcool et boissons sucrées avec modération
Deux doses : 2 verres de vin, 2 coupes de Champagne, 2 demis de bière… suffisent pour atteindre l’alcoolémie maximale autorisée au volant (0,5 g par litre). Les boissons apéritives sont, en outre, caloriques (de 70 à 150 kcal le verre). Afin de se modérer, l’option peut consister à se contenter d’un très bon vin, dont le prix est un facteur limitant. Parmi les alternatives, les bières et les vins « sans alcool » ne titrent pas plus de 1,2°, mais ne satisfont pas tous les palais. Les jus de fruits ou sodas doivent aussi être bus avec modération, car ils contiennent l’équivalent de 2 morceaux de sucre aux 100 ml. Les sodas light, dont le goût sucré provient d’édulcorants, les eaux gazeuses aromatisées et les infusions glacées non sucrées, n’apportent ni sucre ni calorie.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.