En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Dossiers Après 50 ans

Mieux manger pour préserver la planète

Le poids de l’assiette sur le climat

Aliments d’origine animale, produits exotiques, usage d’intrants… On l’ignore encore trop, mais l’alimentation figure aussi parmi les facteurs responsables de l’émission des gaz à effet de serre dans le monde.

La Conférence mondiale sur le climat, dite COP21, a pour objectif de trouver des solutions pour limiter le réchauffement de la planète à 2°C pour les prochaines décennies. Si l’exploitation des énergies fossiles et les transports sont systématiquement pointés, au nombre des activités humaines en cause dans la production des gaz à effet de serre (GES), l’alimentation n’est pas non plus en reste.

Pourtant, selon un sondage commandé par l’Institut national de la consommation et la Fondation Goodplanet, les trois quarts des Français n’ont pas conscience du rôle joué par l’alimentation sur le réchauffement climatique (1).

 

L’impact du réchauffement climatique

Selon le GIEC, groupe d’experts intergouvernementaux sur l’évolution du climat, la température a augmenté de 0,85°C depuis la fin du XIXe siècle. Conséquences, des épisodes de canicule plus fréquents et des températures extrêmes qui concernent désormais 10 % de la surface continentale terrestre. Les glaciers d’altitude reculent, la banquise de l’Arctique a perdu 30 % de sa superficie depuis 1980. Il en résulte une élévation du niveau des océans, de 20 cm en un siècle, dont 6 cm ces vingt dernières années. Des petits états insulaires risquent ainsi à terme de disparaître.

De même, les catastrophes naturelles augmentent, tempêtes, pluies diluviennes, inondations, sécheresses, avec pour corollaire une diminution du rendement des récoltes ainsi que des surfaces cultivables alors que la population mondiale ne cesse d’augmenter. Enfin, le réchauffement climatique menace les écosystèmes terrestres et marins, mis en cause dans la destruction de 20 à 30 % des espèces végétales et animales.

 

Le rôle de l’alimentation

En France, l’alimentation est à l’origine de 27 % des émissions de gaz à effet de serre émis par les ménages, devant les transports (26 %) ! Tout commence dans les champs avec le coût carbone de l’usage d’engrais et de pesticides, carburant des machines compris. L’élevage contribue au réchauffement climatique et tout particulièrement celui des bovins, puisqu’en ruminant les vaches émettent du méthane (qui compte parmi les GES). Il faut également prendre en compte l’éventuelle transition des denrées par une usine de transformation, consommatrice d’énergie. Auquel s’ajoutent une ou plusieurs étapes de transport – avec un impact marqué du transport routier, neuf fois plus élevé comparé au transport ferroviaire.

En bout de chaîne, le consommateur est parfois amené à faire ses courses en voiture ou à utiliser des sacs en plastique. Les différents appareils électroménagers consomment du gaz ou de l’électricité, plus ou moins selon leurs caractéristiques techniques et leur entretien. Enfin, il peut arriver de jeter de la nourriture périmée, la collecte des déchets représentant également un coût énergétique.

 

(1) Sondage mené par Mediaprism du 30 juillet au 19 août auprès de plus de 1 000 adultes représentatifs de la population. www.goodplanet.org/

 

En savoir plus

www.cop21.gouv.fr/

Le cinquième rapport du GIEC, publié en novembre 2014, est disponible sur www.ipc.ch

 

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.