En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Zoom sur un aliment traditionnel en Asie

Si le soja ne fait pas partie de notre patrimoine culinaire, l’adopter peut être bénéfique, car il présente de nombreux intérêts nutritionnels.

Les produits traditionnels à base de soja

Originaire du sud-est de l’Asie, cette petite graine est la base d’aliments traditionnels consommés depuis des siècles par les Chinois et les Japonais. On distingue :

-          Le tofu, obtenu par caillage du jus de soja. Il se coupe en cubes dans les potages.

-          Le tempeh, issu de la fermentation d’une pâte de soja par un champignon. On le fait sauter ou frire pour accompagner des légumes.

-          Le miso, obtenu lui aussi par fermentation du soja. Mélangé avec une céréale, généralement du riz, il permet de cuisiner la soupe miso.

-          La sauce de soja et le tamari, condiments omniprésents dans la cuisine asiatique.

 

Le soja a été tardivement introduit en Europe, et seulement depuis une vingtaine d’années en France. Il est principalement consommé sous forme de tonyu, ou jus de soja, improprement appelé « lait de soja », ainsi que sous forme de « yaourts » de soja. A noter : les pousses ou germes de soja proviennent d’une autre plante, le haricot mungo, dont les caractéristiques nutritionnelles sont différentes.

 

Les atouts nutritionnels du soja

Les protéines du soja sont de très bonne qualité, presque équivalentes à celles des viandes. C’est pourquoi tofu, tempeh, miso… figurent en bonne place dans les recettes végétariennes.

 

Le soja est aussi un bon aliment en prévention des maladies cardio-vasculaire : certaines études prêtent un effet hypocholestérolémiant à ses protéines. De plus, l’huile de soja ne contient que des bonnes graisses : des Oméga 3, essentiels au fonctionnement du cœur, et des Omégas 6 et 9, qui réduisent le cholestérol sanguin. Enfin, le soja comporte des polyphénols aux vertus anti-oxydantes.

 

Bémol : son apport d’isoflavones – des composés qualifiés de phytœstrogènes ayant des effets similaires à ceux des œstrogènes – doit inciter à limiter la consommation de soja à 2 produits quotidiens.

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.