En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Dossiers Après 50 ans

L’alimentation du diabétique

Les réponses à vos questions

Comment manger en toute liberté quand on est diabétique ? Conseils et astuces de Magali Baudot, diététicienne.


Un diabétique peut-il manger un gâteau ?

Magali Baudot – Oui, il suffit de le consommer à la fin d’un repas équilibré en conséquence. Par exemple, une tarte aux pommes est composée d’une pâte à base de farine et de matière grasse, de pommes et de sucre. Il faut donc prévoir un repas sans pain (pour compenser la farine), pas trop gras (laitage plutôt que fromage, poisson blanc plutôt que viande…) et sans fruit. Exemple : salade de carottes, filet de cabillaud et fondue de poireau, riz basmati (quelques cuillères), yaourt nature et tarte aux pommes.


Est-il possible de varier les menus ?

M.B – Les personnes qui se soignent avec des injections d’insuline (une injection d’insuline à action rapide par repas) ont la possibilité d’augmenter la dose si elles consomment plus de glucides dans le cadre d’un repas festif ou, au contraire, de la réduire si elles sont amenées à prendre un repas plus léger que de coutume. Cette « liberté » alimentaire implique bien-sûr de connaître la teneur en glucides des aliments et de savoir évaluer la proportion consommée. On peut s’exercer à la calculer dans le cadre d’ateliers animés par des diététiciens ou avoir recours à d’autres outils issus des nouvelles technologies (1).


Que faire en cas d’hypoglycémie ?

M.B – L’hypoglycémie est un manque de sucre dans le sang. Elle peut notamment survenir après une injection excessive d’insuline (par rapport à l’apport de glucides du repas) ou à la suite d’une activité physique plus importante que d’habitude (les muscles utilisant le glucose en guise de carburant). Quand on sent venir une hypoglycémie (sueurs, coup de fatigue, vertiges, sensation brutale de faim, difficultés à se concentrer ou à voir bien clair…), il faut tout d’abord arrêter de s’activer et s’asseoir (pour ne pas tomber). Et consommer des sucres qui s’assimilent très vite : 3 morceaux de sucre ou 1 pâte de fruits ou 1 briquette de jus de fruits ou 1 verre (15 à 20 cl) de soda non light.


Quand on saute un repas doit-on modifier le traitement ?

M.B – Il faut éviter de sauter des repas pour ne pas déséquilibrer le diabète ? Mais si cela se produit, en prévention d’une hypoglycémie, il peut être judicieux d’éviter de s’injecter de l’insuline rapide (pour ceux qui se soignent à l’insuline) ou de prendre certains comprimés (mais pas tous !). C’est une question à aborder avec le prescripteur du traitement, médecin généraliste ou diabétologue.


Les jours d’entraînement sportif faut-il forcer sur les pâtes ?

M.B – Suite à un effort physique, la glycémie est plus basse pendant 24 heures. C’est d’ailleurs pourquoi l’activité physique fait partie du traitement du diabète. Mais pour éviter les hypoglycémies, il faut soit réduire le traitement soit manger plus, en augmentant la proportion des féculents aux repas principaux ou en ajoutant une collation de type barre de céréales ou fruits une heure avant l’effort.

(1)    Pour calculer plus facilement l’apport de glucides d’un repas, plusieurs options s’offrent à vous : télécharger les applications « Mon Glucocompteur » ou « Gluci-chek », gratuites sur App Store ou Google Play, ou/et vous rendre sur le site Internet www.cuisinevirtuelle.fr

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.