En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Dossiers Après 50 ans

La « détox », un régime sain ?

Détox ou intox ?

Plébiscité par les stars américaines, le régime détox serait incontournable pour conserver une forme étincelante. Mais cet engouement est-il scientifiquement justifié ? La réponse est à mi-chemin.

Alimentation déséquilibrée, riche en aliments raffinés ou en additifs chimiques et autres résidus de pesticides, inhalation de polluants, tabagisme, stress… occasionnent l’accumulation de composés indésirables dans l’organisme. Avec pour conséquences potentielles fatigue, migraines, teint brouillé, troubles digestifs, voire douleurs articulaires. La « détox » vise à optimiser l’état de forme en éliminant l’excédent de toxines.

 

Le b.a.-ba d’une cure détox

S’il existe de nombreuses méthodes détox, elles visent toutes à stimuler les différents organes d’élimination, en particulier le foie, les intestins et les reins. La suppression de l’alcool et des aliments gras ou sucrés permet de soulager le foie, qui pourrait ainsi assurer au mieux son rôle de détoxication. L’introduction systématique de fruits et légumes à chaque repas active le transit. L’augmentation des apports hydriques sous forme de boissons variées favorise le travail d’élimination rénale. Bien qu’elle ne soit pas présentée comme une méthode amaigrissante, la détox occasionne souvent la perte de quelques kilos.

 

Des bénéfices réels ?

Certains nutritionnistes l’affirment. De fait, une alimentation trop pauvre en végétaux et trop riche en sucres et en graisses saturées a un impact sur la nature de la flore intestinale. Il en résulte des troubles digestifs, ballonnements, douleurs abdominales, constipation, voire un excès de stress oxydatif (par manque d’antioxydants) qui accélère le vieillissement de l’organisme. « Miser sur les fruits et légumes et éliminer les aliments trop raffinés peuvent effectivement améliorer l’état de santé général », estime le Dr Laurence Benedetti, nutritionniste.

 

Pas 100 % efficace

Plus sceptiques, les experts en toxicologie. Certaines toxines (comme les dioxines) qui se lient aux graisses et se stockent dans les cellules adipeuses, ne s’éliminent pas si facilement. En outre, dans le cadre d’un amaigrissement rapide, elles se retrouvent concentrées dans le sang et se révèlent particulièrement dangereuses, pouvant migrer vers des organes sensibles comme le cerveau. « En conséquence, il faut éviter les régimes drastiques, y compris les détox basses calories de type cures de boissons », avertit Robert Barouki, toxicologue, chercheur à l’Inserm et enseignant à l’université Paris-Descartes.

 

Conclusion ? Si la détox est l’occasion d’adopter une alimentation plus saine, n’en attendez pas des miracles. Et surtout, évitez les méthodes les plus radicales !

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.