En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Dossiers Après 50 ans

Gros plan sur la vitamine C

Une vitamine multi-active

Indispensable à la vie, la vitamine C est impliquée dans le bon fonctionnement de la plupart des organes. Tour d’horizon de ses principaux atouts.

La vitamine C ou acide ascorbique est l’antidote du scorbut – une maladie mortelle se traduisant par des œdèmes et des hémorragies – qui touchait autrefois les marins privés de fruits et légumes au cours de leurs longues expéditions en mer. Depuis sa découverte en 1928, elle n’a cessé de passionner les chercheurs qui lui ont peu à peu découvert de nouveaux intérêts pour la santé.

 

Elle booste les défenses immunitaires

Son efficacité contre le rhume ou les autres infections hivernales est bien connue et démontrée. Dans une récente étude, des volontaires enrhumés qui en ont ingéré un sachet par jour (1 000 mg) se sont rétablis au bout de 1 à 4 jours, contre 5 à 6 jours pour ceux qui ont reçu un placebo (un composé inactif). La vitamine C stimule la production par l’organisme des globules blancs chargés de l’immunité non spécifique (qui détruisent les corps étrangers et les cellules anormales) et des anticorps spécifiques destinés à neutraliser les antigènes véhiculés par les microbes.

 

Elle favorise la production de composés essentiels

La vitamine C est indispensable à la synthèse du collagène, une protéine impliquée dans la tonicité de la peau et qui constitue la trame des os sur laquelle se dépose le calcium. Elle permet la libération de la dopamine et de la noradrénaline, deux neurotransmetteurs qui conditionnent notre humeur. Elle sert aussi à la production de carnitine, un composé qui facilite la combustion des graisses à des fins énergétiques. Enfin, la vitamine C augmente l’assimilation du fer contenu par les végétaux.

 

Elle prévient le vieillissement cellulaire

La vitamine C se range dans le groupe des anti-oxydants, à l’instar de la vitamine E, du bêta-carotène, du zinc, du sélénium et des polyphénols, avec lesquels elle agit en synergie. Elle est d’ailleurs associée à la plupart de ces nutriments au sein des fruits et légumes. Les anti-oxydants protègent d’un vieillissement cellulaire prématuré. La vitamine C contribue à la prévention des maladies cardio-vasculaires, des maladies neuro-dégénératives (de type Alzheimer) ou encore de la cataracte (opacification du cristallin dont l’incidence augmente avec l’âge).

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.