En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Les « laits » végétaux : bons pour tous ?

S’ils permettent de varier les menus, jus et desserts végétaux ne peuvent pas être substitués totalement aux produits laitiers, surtout pour certaines catégories de la population. Les précisions de Marie-Christine Morin, cadre de santé diététique à l’hôpital Nord de Marseille.

 

Jeunes enfants : gare au retard de croissance

« Les boissons végétales ne conviennent pas aux bébés. » A plusieurs reprises, la Société Française de Pédiatrie (SFP) et l’Agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) ont mis en garde contre leur utilisation pour les nourrissons de moins de un an. « Des bébés qui avaient été nourris avec du lait d’amandes ou d’autres jus végétaux ont été hospitalisés en urgence pour malnutrition. » S’il existe quelques formules infantiles à base de soja ou de riz, les boissons végétales ordinaires sont loin de répondre aux besoins nutritionnels des tout petits. « Passé un an, une fois la diversification alimentaire bien avancée, vous pouvez introduire ces produits dans l’alimentation de vos enfants, mais prenez conseil auprès du pédiatre pour qu’ils ne manquent pas de calcium. »

 

Femmes enceintes : limiter les phytoestrogènes

« Les jus et desserts végétaux ne répondent guère aux besoins nutritionnels des femmes enceintes, dont les apports conseillés en calcium et en protéines sont majorés. » Toutefois, chez des femmes dont l’alimentation est équilibrée, leur consommation ponctuelle ne devrait pas occasionner de déficience. « Il faut être prudent avec les boissons riches en sucres et notamment en glucose (boissons à base de céréales), car durant la grossesse, les aliments à fort index glycémique sont mal tolérés. » Enfin, la consommation de jus ou de desserts à base de soja doit être modérée : s’il existe encore peu de données sur l’homme, des études menées sur l’animal suggèrent que l’exposition excessive du fœtus à des phytoestrogènes pourrait avoir des conséquences sur le développement des organes sexuels ou du système immunitaire. « Pour le moment, la limite est fixée à 1 mg de phytoestrogènes par kilo de poids et par jour, ce qui correspond environ à 2 verres de jus de soja. »

 

Personnes âgées : attention à la dénutrition

« Les besoins nutritionnels ne diminuent pas avec l’âge. » Au contraire, ils augmentent pour certains nutriments comme les protéines et le calcium, en prévention de la fonte musculaire (qui augmente le risque de chute) et de l’ostéoporose (qui expose à des fractures). Remplacer les produits laitiers par des boissons ou desserts végétaux peut induire des carences chez la personne âgée. « En cas d’intolérance au lactose, il vaut mieux se tourner vers les yaourts classiques ou des laits à teneur très réduite en lactose, ainsi que tous les fromages affinés, qui seront bien tolérés. »

 

Pour conclure, Marie-Christine Morin invite « à prendre conseil auprès d’un diététicien si vous remplacez systématiquement les produits laitiers par des jus et desserts végétaux pour vous aider à équilibrer vos repas et à éviter des carences ».

- Agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Avis du 5 février 2013 relatif aux risques liés à l’utilisation de boissons autres que le lait maternel et les substituts de lait maternel dans l’alimentation des nourrissons de la naissance à 1 an. https://www.anses.fr/fr

- Anses, rapport de mars 2005 : Sécurité et bénéfices des phytoestrogènes apportés par l’alimentation. https://www.anses.fr/fr

 

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.