En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus
Imprimer le dossier

Les aliments qui font une belle chevelure

Se nourrir de façon équilibrée est l’une des conditions pour avoir des cheveux en bonne santé. Les explications de Thérèse Ferrari, diététicienne-nutritionniste à Nice.

Chute des cheveux : gare aux régimes

« Tout régime restrictif ou excluant certaines catégories d’aliments est susceptible d’entraîner des déficiences qui peuvent avoir un impact sur la santé des cheveux », met en garde Thérèse Ferrari (1). Il en va ainsi des diètes éliminant les féculents, trop pauvres en cystéine et en méthionine qui servent à élaborer la kératine, et en magnésium, essentiel à la nutrition des follicules pileux.

A risque également, les régimes végétariens et végétaliens. « Le fer et le zinc, qui sont abondants et bien assimilables dans les abats, la viande et les fruits de mer, sont deux nutriments-clés du cheveu. Le premier est indispensable à la bonne oxygénation des racines, le second au processus de kératinisation. »

Bon à savoir : qu’elles suivent ou non un régime, les femmes réglées manquent souvent de fer !

Cheveux secs, ternes, cassants : quels aliments privilégier ?

Qui dit beauté de la peau dit souvent aussi beauté des cheveux. Parmi les nutriments qui contribuent à la brillance et l’élasticité du cheveu, on peut citer :

- Les acides gras essentiels Omégas 3 et 6, qui forment un ciment entre les fibres de kératine et évitent ainsi aux cheveux de se dessécher.

- Les vitamines C et E, le bêta-carotène et les polyphénols pour leur action antioxydante.

- Les vitamines du groupe B, qui favorisent la croissance et la résistance des cheveux. Pour optimiser les apports, Thérèse Ferrari recommande d’incorporer chaque jour 1 à 2 cuillères à soupe de levure de bière ou de germe de blé dans différents plats : salades, potages, purées…

Dernier conseil de la spécialiste : « Revenez à des aliments de base de bonne densité nutritionnelle, comme les fruits et légumes secs, ou les aliments céréaliers complets. Et consommez un minimum de produits industriels gras ou sucrés, trop raffinés. »

(1)  Thérèse Ferrari est l’auteur de Cheveux et nutrition, éd. Josette Lyon (2005).

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.