En utilisant le site onmangequoi.lamutuellegenerale.fr vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En savoir plus

Les besoins alimentaires âge par âge.

Imprimer la fiche

Entre 10 et 12 ans : de bonnes habitudes pas toujours faciles à conserver

Avec l’entrée au collège, les ados s’autonomisent et prennent moins de repas en famille… pas forcément équilibrés. Plus que jamais, ils ont besoin de repères, à négocier et renégocier !

A mesure qu’ils grandissent, les adolescents rejettent les bons repères, qu’il s’agisse des repas équilibrés ou de l’hygiène de vie en général. Cette attitude est normale : ils ont besoin de s’affirmer et de se différencier de leurs parents. C’est en adoptant le style vestimentaire de leurs pairs, en se couchant le plus tard possible et en refusant les plats de leur enfance qu’ils se construisent.

Il y a toutefois des limites, surtout lorsqu’ils ont moins de 12 ans. Il n’est pas acceptable qu’ils se couchent à minuit passé ! Il faut être tout aussi ferme en ce qui concerne les repas car leur santé en dépend. Sans être trop rigide, il est important de maintenir des repas familiaux équilibrés, à horaires réguliers. Mais pour que les repas ne tournent pas au drame, on peut leur laisser une ou deux fois par semaine l’initiative de composer ou de cuisiner les menus… Et se dire que l’équilibre se fait sur plusieurs jours.

Gare aux régimes chez les filles !

La minceur est à la mode et les filles se laissent parfois piéger. Quand de nouvelles rondeurs signent la puberté, certaines paniquent et tentent de les effacer à l’aide de restrictions alimentaires. S’il n’est pas alarmant qu’une gourmande élimine quelques friandises de son goûter, il faut s’inquiéter en cas de suppression d’aliments indispensables à l’équilibre : féculents, pain, viandes, produits laitiers, corps gras… Tout amaigrissement visible et rapide doit également alerter les parents.

Les affaires de poids n’étant pas toujours simples à gérer en famille, il ne faut pas hésiter à faire intervenir un professionnel de santé : médecin, diététicien, voire psychologue.

Il ne veut plus déjeuner à la cantine !

En grandissant, les jeunes préfèrent déjeuner entre copains à l’extérieur du collège ou du lycée. Pourquoi pas, à condition toutefois de négocier avec eux l’équilibre de ces repas sur le pouce. Un sandwich s’intègre bien dans l’équilibre alimentaire à partir du moment où il n’est pas trop gras : sans mayonnaise, et garni au choix de jambon, fromage, poulet, thon, saumon. En complément, le bon réflexe consiste à choisir un laitage (dans les « formules », il y a la plupart du temps possibilité de yaourts), un fruit (plus économique s’il vient de la maison !) et une bouteille d’eau, voire un soda « light » sans sucre. Au fast-food, il faut choisir entre le hamburger et les frites, et ajouter une salade.

Enfin, pourquoi ne pas proposer à son enfant de rentrer déjeuner à la maison avec un ou deux copains ? En s’entendant avec quelques parents, il y a moyen d’organiser un roulement et de leur assurer de vrais bons repas.

Goûter ou interminable grignotage ?

L’entrée au collège modifie le rythme scolaire. Les enfants rentrent parfois tôt à la maison, pour y rester seuls durant plusieurs heures. La tentation peut alors être grande de grignoter, surtout lorsque les placards sont trop pleins.

Il est important de leur fixer des repères : quels aliments attribuer au goûter ? En quelle quantité ? En cas de déjeuner trop léger, il est préférable d’ajouter un laitage et un fruit, plutôt que de doubler la proportion de biscuits ou autres aliments sucrés. Lorsqu’un enfant a du mal à contrôler ses prises alimentaires, il faut en discuter avec lui : s’ennuie-t-il ? Aimerait-il avoir plus d’activités le soir en dehors de la maison ? Préfèrerait-il passer une heure ou deux chez un copain après les cours ? Ou a-t-il des soucis qui le poussent à manger ? La solution n’est pas forcément diététique…

 

Dossiers

  • Tous les dossiers
  • Dossier du mois Famille
  • Dossier du mois
    Après 50 ans

Famille

  • Dossiers
  • Recettes
  • Recettes magiques
  • Besoins alimentaires

Besoins alimentaires

  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Recettes

  • Toutes les Recettes
  • Recettes sans se ruiner
  • Menus de la semaine

Après 50 ans

  • Dossiers
  • Recettes
  • Besoins alimentaires

Mais aussi...

  • Tests & Quiz
  • Encyclopédie
Espace adhérents Plan du site Mentions légales

©2013 On mange quoi ? Ce service vous est proposé par La Mutuelle Générale.